Diplomatie: l'Irlande éconduit sèchement un lobbyiste du Polisario

Le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, a réitéré la position de son pays concernant la question du Sahara marocain, plaidant pour un règlement politique dans le cadre du processus onusien.

Répondant à la question d’un député de son pays sur les relations avec le Maroc, dont les avancées notoires ces dernières années taraudent les esprits échauffés des ennemis de l’intégrité territoriale, notamment après l’annonce de l’ouverture prochaine de l’ambassade irlandaise à Rabat, M. Coveney a souligné que son pays «soutient le processus dirigé par les Nations Unies et les efforts du secrétaire général de l’ONU pour parvenir à un règlement politique définitif» de la question du Sahara.

Contrairement à la lecture biaisée de l’APS, la réponse du chef de la diplomatie irlandaise est restée cadrée par la position immuable de son pays sur la question du Sahara. Par un jeu vicieux des guillemets et des citations inventées et décontextualisées, l’APS attribue au ministre irlandais un soi-disant soutien de son pays au «référendum d’autodétermination», une option enterrée depuis longtemps par l’ONU et à laquelle M. Coveney ne fait aucunement référence.

Bien au contraire, dans sa réponse, le chef de la diplomatie irlandaise insiste sur la neutralité positive de son pays et s’en remet à la décision qui sera prise par l’ONU. «Nous n’avons pas d’avis sur le résultat de cette décision», a-t-il expliqué.

M.K


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger