Digitalisation : l'association Izdihar pour renforcer les capacités des associations


En partenariat avec le ministère délégué chargé des relations avec le Parlement, l'association Izdihar pour l'éducation, la formation et le développement durable a lancé, ce samedi 1er juin 2024, un projet de formation pour renforcer les capacités des associations et leur permettre d'entrer dans le monde de la digitalisation.

Visant à améliorer les capacités digitales de pas moins de 120 organisations de la société civile, ce projet propose des cours de formation qui aident les participants à mieux appréhender les défis et les opportunités associés au marketing digital, à la transformation digitale et à l'intelligence artificielle.


"La transformation digitale du travail collectif offre de nombreux avantages qui contribuent à améliorer les services fournis par les institutions de la société civile, à accroître l'efficacité, à renforcer la transparence et à encourager l'innovation sociale", a déclaré lors du lancement du projet, qui s'est tenu au Centre Mohammed-V pour la solidarité à Bouknadel-Salé, le président de l'association Izdihar, Mohamed Belaâlia.

Pour la session inaugurale, des professeurs et des experts ont dressé un état des lieux de la transformation digitale au Maroc et son rapport au travail collectif ; les possibilités et les défis de la digitalisation dans les relations avec la société ; l'importance de la protection des données face aux cybermenaces ; et le rôle de la cybersécurité dans la protection des données. Ensuite, au cours de la deuxième journée, a été abordé le concept d'intelligence artificielle et ses types, ses avantages et ses défis dans le travail collectif.

Articles similaires