LE DIGITAL AU PROFIT DE TOUS

L'agence de développement du digital et l'Anapec signent une convention de partenariat

Cette coopération concerne aussi bien la digitalisation des prestations de services publics que l’innovation dans les processus de déploiement des actions visant la promotion de l’emploi et des compétences.

L’Agence de Développement du Digital (ADD), et l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), ont procédé, le vendredi 09 octobre 2020, à la signature d’une convention de partenariat.

Rappelons que l’ADD a pour mission principale de mettre en oeuvre la stratégie de l’Etat en matière de développement du digital et de promouvoir la diffusion des outils numériques et le développement de leur usage auprès des citoyens. Tandis que l’ANAPEC, elle a pour mission de contribuer à l’organisation et à la mise en oeuvre des programmes de promotion de l’emploi décidés par les pouvoirs publics.

Les signataires de cette convention, qui ne sont autres que Mohammed Drissi Melyani, directeur général de l’ADD et Abdelmouneim El Madani, directeur général de l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences, s’engagent, ainsi, « à travers la conclusion de ce partenariat, à réussir le chantier de la Transformation Digitale transverse à travers la mise en place des mécanismes nécessaires visant un meilleur positionnement institutionnel face aux besoins et aux enjeux des emplois et de compétences de notre pays », nous dit un communiqué.

Cette convention n’a d’autre objectif que de définir les conditions et modalités de partenariat entre les deux parties pour développer et promouvoir la digitalisation des services publics, la formation-insertion dans le domaine du digital via des plateformes digitales ainsi que l’incitation à l’innovation dans le domaine de la promotion de l’emploi dans notre pays.

Incitation à l’innovation
Les deux entités s’accordent ainsi à mutualiser leurs efforts et de créer des synergies et des convergences en vue de mettre en oeuvre les actions inscrites dans la convention de coopération. Rappelons que les principaux axes de cette coopération concernent aussi bien la digitalisation des prestations de services publics que l’innovation dans les process de déploiement des actions visant la promotion de l’emploi et des compétences au niveau national, en passant par la formation-insertion des jeunes dans les nouveaux métiers du digital (à travers, la mise en place du dispositif Digital Academy de l’ADD) et la promotion de l’emploi et des compétences via des plateformes digitales.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger