Initiative nationale pour le développement humain : Une tournée nationale d’évaluation

Outre l’évaluation des réalisations de l’Initiative nationale pour le développement humain, la tournée nationale a pour objectif de mettre en oeuvre la politique de proximité et la culture de la communication avec les acteurs locaux impliqués dans la mise en oeuvre des programmes de l’INDH.

L’administration centrale en charge de la gestion de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui dépend du ministère de l’Intérieur, vient de lancer une tournée nationale dans plusieurs régions du Royaume. La tournée va toucher particulièrement les régions les plus enclavées et les plus défavorisées. Ainsi, le siège de la wilaya de l’Oriental à Oujda a accueilli, mardi 1er février 2022, la première étape de cette tournée nationale. Objectif: évaluer les réalisations de la phase 3 de l’Initiative et examiner les moyens d’améliorer sa mise en oeuvre.

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence notamment du wali, coordonnateur national de l’INDH, Mohamed Dardouri, du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda- Angad, Mouad El Jamaï, du président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui, et des gouverneurs des provinces de la région, a été marquée par la présentation du bilan des programmes INDH dans la région de l’Oriental.

Politique de proximité
Cette journée d’échanges, tenue en présence également des responsables des comités locaux de développement humain, d’élus, des chefs des services déconcentrés de l’État et des représentants du tissu associatif, a permis de revenir sur les principes fondateurs de la phase III de l’INDH en termes de vision, d’objectifs et de gouvernance.

La rencontre, tenue en mode hybride, a été rehaussée par un débat entre les participants, qui ont émis des recommandations pour l’amélioration de la gouvernance et de la mise en oeuvre des projets INDH dans la région de l’Oriental. Pour M. Dardouri, la rencontre offre l’occasion de sensibiliser les nouveaux élus à la vision et aux enjeux de la phase III de l’INDH, particulièrement en matière de valorisation du capital humain et d’inclusion économique des jeunes. Cette phase constitue un levier essentiel pour un développement humain inclusif, qui permettra de garantir l’égalité des chances entre tous les citoyens.

Il s’agit aussi de mettre en oeuvre la politique de proximité et la culture de la communication continue avec les acteurs locaux impliqués dans la mise en oeuvre des programmes de l’INDH. L’objectif est de procéder à une évaluation à mi-parcours des réalisations de la phase III avec la participation de l’ensemble des partenaires et intervenants, et recueillir les propositions à même de renforcer l’impact des programmes de l’Initiative auprès des catégories cibles et consolider les structures de gouvernance de l’INDH.