Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi

Même les représentants de la Nation y passent ! Les députés vont devoir présenter leurs passeports vaccinaux pour pouvoir participer, lundi prochain, à la séance plénière consacrée aux questions orales.

Le pass obligatoire sera sans doute au cœur de la très attendue séance plénière de lundi. "Ce sera l'occasion pour nous de dénoncer le caractère hâtif de cette décision", nous révèle Nabil Benabdellah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS).

"Ni les citoyens ni les acteurs et les espaces concernés par cette obligation n'ont été préparés suffisamment", regrette le patron du parti du livre, qui a signé une pétition en ligne contre le pass vaccinal obligatoire. 

Loin de faire l'unanimité parmi la population, cette mesure entrée en vigueur le 21 octobre, a des détracteurs même au sein de la classe politique. Nabila Mounib, secrétaire général du Parti Socialiste Unifié (PSU), signataire de la même pétition, n'omet pas de recourir à la justice pour faire tomber le pass obligatoire. Celle qui a longtemps été critique envers le vaccin contre le Covid-19 sera-t-elle obligée de céder pour pouvoir se présenter à l'Hémicycle pour remplir sa fonction de parlementaire ?