Le député espagnol Joan Carbonell atteste que les provinces du Sud du Maroc se développent à pas de géant


Le Programme de développement des provinces du Sud du Royaume a permis de réaliser des progrès énormes dans cette région, qui conforte sa position de véritable hub d'investissements, a déclaré le député et président de la commission des droits sociaux au Congrès des députés espagnol, Joan Cabonell, à la MAP, à l’occasion de la célébration du 47è anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

'’Les provinces du Sud du Royaume se développent et se modernisent à pas de géant, grâce à d'énormes investissements dans les autoroutes, les ports, les aéroports, les unités de dessalement, les parcs de production d'énergies renouvelables, les complexes hôteliers et les infrastructures, qui ont modifié l'aspect du territoire’’, a-t-il souligné.

Le Centre hospitalier universitaire et la faculté de médecine de Laâyoune comptent, avec la voie express Tiznit-Dakhla et le port Dakhla-atlantique, parmi les projets les plus emblématiques de ce plan ambitieux de développement, qui fait du Sahara marocain ‘’un hub d’investissements’’, a ajouté M. Carbonell.

Il a aussi déclaré que les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires réalisées et lancées dans les trois régions du Sahara marocain renforceront, sans nul doute, les liens entre le Maroc et sa profondeur africaine sur les plans économique, commercial et humain.

Par ailleurs, a fait observer le député espagnol pour Tarragone, le règlement du différend autour du Sahara marocain, sur la base de l’autonomie proposée par le Royaume, donnera une nouvelle impulsion au développement de la région, assurant que l’initiative d’autonomie, soutenue par la communauté internationale, demeure la ‘’meilleure solution’’ pour clore définitivement cette question.

Articles similaires