Déperdition scolaire : 331.000 élèves quittent l’école chaque année au Maroc

331.000 élèves quittent chaque année les bancs de l’école au Maroc. Une triste révélation faite par le ministre de l’Education nationale, du préscolaire et des sports Chakib Benmoussa, lundi 27 juin 2022 lors de la séance de questions orales à la Chambre des représentants. D’après lui, le taux d’abandon scolaire est de 5,3% en moyenne dans le secteur public et monte jusqu’à 5,9% en milieu rural. Le ministre annonce que son département a mis en place une stratégie pour lutter contre cette déperdition scolaire, à travers la généralisation de l’enseignement préscolaire et l’élargissement de l’offre scolaire, et la généralisation des écoles communales en milieu rural. Il prévoit aussi de poursuivre l’élargissement de la couverture dans ces zones, à travers la création d’établissements d’enseignement secondaire. Selon M. Benmoussa, 250 nouvelles écoles y seront construites, dont 150 dans le cadre du programme d’appui financé par la Banque européenne d’investissement et l’Union européenne. De nouvelles infrastructures qui s’ajouteront aux 226 déjà construites dans ces localités.

Par ailleurs, le ministre a annoncé le renforcement des services d’accompagnement social, à travers l’initiative «un million de cartables», mais aussi les services de transport scolaire qui bénéficient déjà à plus de 442.000 élèves. Il prévoit aussi d’élargir la base des bénéficiaires du programme «Tayssir», qui fournit un appui financier aux familles pauvres en vue de limiter la déperdition scolaire, et celle des bénéficiaires des internats.

E.S