Le département de Benchaâboun se réorganise

Examen du projet de décret fixant les prérogatives et l'organisation du ministère de l'économie et des finances

Le conseil du gouvernement qui se réunit ce jeudi 16 juillet 2020 aura à examiner le projet de décret 2.20.394 qui fixe les prérogatives et l’organisation du ministère de l’Economie, des Finances et de la réforme de l’Administration. Une fois adopté, ce texte autorisera le ministère à opérer une profonde restructuration. Rappelons que l’organisation actuelle du département de l’Economie et des Finances est régie par le décret 2.07.995 d’octobre 2008.

Sa refonte est devenue nécessaire pour renforcer l’homogénéité entre les différents composants du ministère, relever les défis et accompagner les attentes de la période actuelle marquée, notamment, par les orientations royales concernant les dysfonctionnements de l’administration publique et la mise en oeuvre des dispositions de la loi organique de la loi de finances. Sans oublier la mise en oeuvre de la régionalisation avancée et de la charte de la déconcentration administrative ainsi que l’accélération de la digitalisation et son impact sur l’organisation des administrations et institutions. Le tout dans le cadre de l’amélioration des services publics pour répondre aux attentes des usagers et des partenaires.

Pour ce faire, le ministère a lancé une étude pour améliorer son organisation fonctionnelle et administrative, dans le cadre de son plan stratégique 2017-2021. Cette étude a pris en compte le remaniement ministériel de 2019 qui a élargi les prérogatives du ministère à travers l’intégration du département de la fonction publique et de la réforme de l’Administration, ainsi que celui des affaires générales et de la gouvernance.

L’étude a abouti à une nouvelle organisation du département que dirige Benchaâboun. Cette réorganisation donnera lieu, désormais, à des groupes de missions claires et homogènes. Le tout en renforçant la portée économique dans l’élaboration des politiques publiques, sectorielles et régionales. Le ministère voit, par ailleurs, ses prérogatives se renforcer. Notamment à travers l’intégration des missions des départements de la fonction publique/réforme de l’administration et des affaires générales dans les directions à vocation proche de ces missions, tout en maintenant des unités à missions spéciales. La mise en oeuvre de cette nouvelle organisation induira, ainsi, la création de trois super directions: budget et politiques publiques, économie et Trésor, réforme de l’Administration.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger