Le patrimoine derrière le limogeage du gouverneur de Casa-Anfa

Dernière affaire: la démolition de la villa Mauvillier

Rachid Afirat, gouverneur de la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa, a été démis de ses fonctions, deux ans après sa nomination par le roi Mohammed VI. Le responsable a enregistré des manquements quant à la gérance du patrimoine de la ville blanche.

D’ailleurs plusieurs scandales dans ce sens ont éclaté lors des derniers mois. Les deux derniers en date concernent, la destruction de la Villa Mauvillier, à l’intersection de Boulevard d’Anfa avec Boulevard Zerktouni, et le second est relatif à l’expulsion d’un avocat casablancais qui disposait d’un bureau dans un immeuble faisant partie du patrimoine de la ville.

Un grand tollé a suivi les deux affaires. Le scandale de la Villa Mauvillier, cet immeuble familier à tous les Casablancais, a beaucoup indigné les citoyens et associatifs de la ville. Dans un entretien réalisé précédemment avec Rabia Ridaoui par Maroc Hebdo, la présidente de Casamémoire n’a pas manqué de dénoncer les détournements et la mauvaise foi qui règnent autour des projets de démolition et de destruction concernant le patrimoine de la ville.

L’opération de démolition de la Villa Mauvillier avait été menée un dimanche sans panneau d’autorisation, sous les yeux des passants. C’est suite à la dénonciation de cette situation par les Casablancais et l’association Casamémoire que la société de promotion avait procédé à l’affichage de l’autorisation de démolition, octroyée selon les exigences de la loi. L’association avait également dénoncé l’omission par les responsables de consulter les associations concernées par le patrimoine avant la prise de toute décision qui affecte la qualité urbaine de la ville.

Rappelons à ce titre, que la Villa Mauvillier se trouvait dans un parfait état et ne nécessitait pas de travaux. Les habitants ont été évacués en toute discrétion en pleine période de confinement, deux mois avant le début des travaux le 14 juin 2020.

DÉMOLITION DE LA VILLA MAUVILLIER

Casablanca vient de perdre un patrimoine architectural qui remonte à 1932. Le dimanche 14 juin, la villaMauvillier a été démolie par les autorités locales sous l

Lire la suite

Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger