DEMAIN, LA PRIÈRE COLLECTIVE

DERNIERS PRÉPARATIFS POUR LA RÉOUVERTURE DES MOSQUÉES

La Mosquée Hassan II de Casablanca a connu une vaste opération de stérilisation et de désinfection, en vue de sa réouverture mercredi 15 juillet à compter de la prière d’Addohr, à l’instar de l’ensemble des mosquées du Royaume.

La mosquée Hassan II de Casablanca sera ouverte aux fidèles dès le 15 juillet même si le public peut d’ores et déjà s’offrir un moment de détente et de bien-être dans le hammam de ce lieu de culte. Le lundi 13 juillet, la mosquée emblématique de la capitale économique a subi une opération de stérilisation et de désinfection afin d’accueillir, dans les meilleures conditions, les milliers de fidèles qui devrait s’y précipiter suite à la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques de rouvrir les mosquées sur l’ensemble du territoire national.

Les équipes de la société de développement local « Casablanca Baia » étaient donc à pied d’oeuvre notamment sur le parvis de l’édifice religieux et dans les salles de prière (hommes et femmes), afin de répondre au souci de précaution et de prévention suivi dans les différentes aspects de la vie sociale pour enrayer la propagation de pandémie de coronavirus. La directrice de la communication de « Casablanca Baia », Jihane Abdelhafid, a indiqué que la SDL a entamé les opérations de désinfection dans les lieux de culte juste après l’annonce de la réouverture des mosquées du royaume, dans le cadre d’un plan d’action approuvé par l’ensemble des acteurs concernés. Jihane Abdelhafid assure également que les produits utilisés dans ces opérations sont agréés par les autorités compétentes et sont conformes aux normes d’hygiène internationales.

Grâce à ses actions, la Fondation de la Mosquée Hassan II veut ainsi se conformer aux règles d’hygiène et aux mesures barrières prises par les autorités en toute responsabilité pour garantir la sécurité des fidèles, à travers la mise à disposition du gel hydroalcoolique, la mesure de température à l’entrée de la mosquée, le port obligatoire des masques et le respect de la distanciation d’un mètre et demi entre les pratiquants. Le directeur de l’édifice religieux, Mabrouk El Miloud, a tenu à rappeler la nécessité d’avoir son tapis de prière, notant que l’administration de la mosquée a mis en place des affiches de sensibilisation à l’entrée, alors que les sanitaires resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.

Capacité d’accueil
Pour ce qui est de la capacité d’accueil de la mosquée qui atteint 25.000 personnes en temps normal, elle sera réduite à 1.000 fidèles en ces circonstances exceptionnelles, a-t-il fait savoir. Petit rappel, le ministère des Habous et des Affaires islamiques avait annoncé qu’il a été décidé, après consultation des autorités sanitaires et administratives, de rouvrir progressivement les mosquées sur l’ensemble du territoire national pour l’accomplissement des cinq prières à compter de la prière d’Addohr du mercredi 15 juillet, en prenant en considération la situation épidémiologique locale et les conditions de contrôle sanitaire qui seront gérées par des commissions locales à l’entrée des mosquées. Le ministère a ajouté que les mosquées demeureront fermées pour la prière du vendredi jusqu’à l’annonce, ultérieurement, de la date de réouverture pour accomplir cette prière.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger