Déclaration du ministère des Affaires étrangères suisse : « Il n’existe de représentation officielle du polisario ni auprès de l’Office de l’ONU à Genève ni auprès du gouvernement suisse »


 Ignazio Cassis, chef du DFAE.


Le Département Fédéral suisse des Affaires étrangères (DFAE) a déclaré, mardi 21 mai 2024, "qu’il n’existe de représentation officielle du front polisario ni auprès de l’Office des Nations Unies à Genève ni auprès du Conseil Fédéral (Gouvernement suisse)", infligeant ainsi un nouveau camouflet aux séparatistes.

Dans une mise au point faite par le biais d’une Note Verbale adressée à l’Ambassade du Royaume du Maroc à Berne, le Département Fédéral suisse précise que "le bureau du front polisario à Genève ne jouit d’aucun privilège et d’aucune immunité en Suisse".

C’est une nouvelle défaite essuyée par le polisario dans sa quête de promouvoir ses thèses fallacieuses . 

Le Département Fédéral suisse souligne, à cet égard, qu’il a été à nouveau indiqué au soi-disant représentant du polisario en Suisse d’éviter d’utiliser des dénominations et des titres qui laisseraient penser qu’il s’agit d’une représentation officielle du polisario.

Il s’agit là d’un cinglant camouflet infligé au polisario par le Département Fédéral suisse des Affaires étrangères, suite aux agitations désorientées menées par le soi-disant représentant du polisario en Suisse, en se faisant passer pour l’ambassadeur représentant de ce front séparatiste dans ce pays et auprès de l’Office des Nations Unies et des Organisations internationales à Genève.




Articles similaires