Décès du journaliste, Jamal Boushaba, 56 ans

Une grande plume tire sa révérence

Le journaliste et critique d’art Jamal Boushaba est décédé, mardi 20 avril 2021, des suites d’une longue maladie. Il avait 56 ans. Le regretté a été inhumé, mercredi 21 avril, après la prière Addohr, au cimetière Errahma, à Casablanca. Après des études en arts appliqués, Jamal Boushaba avait entamé sa carrière de journaliste en 1990, en lançant le premier mensuel marocain gratuit Les Alignés, avant d’accéder à la direction artistique du magazine féminin Parade. Il occupera par la suite le poste de responsable des pages culture dans différents magazines francophones.

Notamment dans le défunt Le Journal pendant ses premières années et dans le magazine TelQuel avant de basculer vers le journalisme digital, où il collaborera avec plusieurs sites d’informations électroniques. Acteur incontournable de la scène culturelle, le défunt compte à son actif de nombreuses émissions radio et des rencontres culturelles.

Il est, par ailleurs, l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la culture et au patrimoine art’déco à Casablanca. Le dernier en date étant son premier recueil de poésie, «Champs de nuit», aux éditions Le Fennec. En 2020, il a créé sa propre plateforme digitale, Artetc, consacrée à l’art moderne et contemporain.