BP swipe-970x250

Décès de Abdellatif Mansour, ancien éditorialiste de Maroc Hebdo, à 73 ans

Abdellatif Mansour, ancien éditorialiste et chroniqueur de Maroc Hebdo est décédé, dans la nuit de vendredi à samedi à Casablanca, à l’âge de 73 ans des suites d’une longue maladie.

Né en 1949 dans une famille de résistants, Abdellatif Mansour était connu pour son militantisme. Il a été actif notamment au sein de l’Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM), dès son entrée à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Mohammed V de Rabat en 1967.

Professeur de l’enseignement secondaire à Casablanca avant de rejoindre l’École normale supérieure où il a enseigné plusieurs années. Il devient, dès la fin des années 1960, militant actif de l’Union marocaine du travail (UMT). Ssi Abdellatif, comme on l’appelait, a contribué à la promotion de la culture syndicale à travers ses multiples voyages et à la mise en place du syndicalisme africain dont le fondateur n’est autre que feu Mahjoub Benseddik, ancien chef de l’UMT.

Durant les années 70 le défunt était un des membres de l’équipe de rédaction de l’Avant-garde, organe de la centrale syndicale.

Doté d’une grande culture et d’une maitrise inégalable de la langue française avec une touche d’humour sans pareil, feu Abdellatif Mansour entame son parcours journalistique au sein de Maroc Hebdo International en 1992. 

Marié à Mme Fatima Mansour, une enseignante, Abdellatif Mansour était père de deux enfants.

 Le défunt sera inhumé ce samedi après la prière d'Al Asr au cimetière Errahma à Casablanca.

 

Articles similaires