Décès de Abdelhak El Khyari, universitaire, 67 ans

UN PROFESSEUR COMME IL N’EN EXISTE RAREMENT

Sans bruit, Si Abdelhak El Khyari nous a quittés subitement. C’est un homme exceptionnel à plus d’un titre. Appartenant à une famille de militants nationalistes, ce natif de Taza a rejoint dès le début des années 70 le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) de feu Ali Yata où il assumé plusieurs responsabilités, aux côtés d’autres militants tout aussi dévoués à la cause du socialisme comme feus Aziz Belal, Mimoune, Habriche, et Abdelkbir Fikri. Avec ces derniers, ainsi qu’avec Abdeslam Seddiki, il a fait partie de la commission économique du PPS fondée par feu Aziz Belal. Commission qui, en compagnie de feu Nadir Yata, n’a pas maqué de rehausser la qualité des interventions de Ali Yata, notamment lors de la discussion des différentes lois de finances au Parlement.

C’est que l’homme est de formation économique, spécialiste des questions de développement. Formation obtenue haut la main tout au long d’un parcours universitaire qui l’a mené de la Faculté de Droit de Rabat (licence en 1974), à l’université de Sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat (Doctorat d’Etat en Sciences économiques en 1984) en passant par la célèbre université de Grenoble (Diplôme d’Etudes supérieures en 1974). Soit autant de diplomes qui lui ont ouvert les portes aussi bien de l’université de Fès (de 1976 à 1977) que de Casablanca (de 1978 à 2018, date de son départ à la retraite).

Cet universitaire de talent est aussi un infatigable militant de gauche qui était membre fondateur du Front des Forces Démocratiques (FFD), aux côtés de son frère Thami Khyari. Ce militant sincère et enseignant de talent qu’est Abdelhak El Khyari reste avant tout, pour tous ceux qui l’ont connu et fréquenté, cet homme de grande gentillesse, de grande courtoisie et de grande générosité. Un homme exceptionnel, doux, discret, toujours souriant, qui n’élève jamais la voix. Un fin connaisseur de l’histoire économique et sociale du Maroc.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger