Cinq migrants morts lors d’une tentative d’entrer par la force dans l’enclave de Melilla

Les autorités locales de Nador ont annoncé que cinq migrants subsahariens ont trouvé la mort ce vendredi, lors d’une tentative d'entrer par la force dans Melilla, préside occupé par l’Espagne au nord du Maroc. 

Selon l’AFP, “près de 2.000 migrants ont essayé d'entrer ce matin dans l'enclave espagnole, dont 130 d'entre eux y sont parvenus”, ce qui a provoqué des bousculades au niveau de la clôture métallique séparant Melilla du reste du territoire marocain. Pas moins de 140 éléments des forces de l’ordre marocaines ont été blessés, dont cinq dans un état très grave en tentant de stopper l’assaut, en plus de 76 blessés parmi les migrants, dont 13 blessés graves. affirme le ministère de l’Intérieur. Les blessés ont été transférés à l’hôpital El Hassani de Nador et au CHU d’Oujda.

Contactée par l'AFP, la Garde civile espagnole, qui surveille l'autre côté de la clôture, a assuré ne pas avoir d'informations sur ce drame, renvoyant vers le Maroc. La préfecture de Melilla a seulement indiqué pour sa part que 49 agents des forces de l'ordre espagnoles avaient été blessés légèrement vendredi au niveau de la frontière, tout comme 57 migrants à des "degrés divers", dont trois ont dû être pris en charge au sein de l'hôpital de l'enclave espagnole.