VERS UN DÉBUT DE L’OPÉRATION MARHABA 2020 LE 15 JUILLET

LES ARMATEURS PRENNNENT DES DISPOSITIONS SANITAIRES

Bonne nouvelle pour les Marocains résidents en Europe et qui souhaitent rejoindre leur pays d’origine cet été malgré la pandémie de coronavirus. L’opération Marhaba 2020 aura bien lieu malgré des conditions qui s’annoncent drastiques. Les premières indiscrétions avaient fuité la semaine dernière après la réunion mixte entre le Maroc et l’Espagne par visioconférence. Principale nouveauté cette année, les passagers de l’opération Marhaba 2020 doivent être munis d’un justificatif de test négatif à la Covid-19 qui leur sera demandé au moment de l’embarquement. Le dispositif mis en place par la Direction de la marine marchande (DMM), relevant du ministère de l’Equipement et du transport, fixe les mesures à respecter par les armateurs à bord des navires, conformément aux consignes des autorités sanitaires: marquage au sol (distanciation sociale), réduction de la capacité d’accueil, désinfection des navires, remplacement de la climatisation par la ventilation, contrôle de température, port de masques, etc.

Le marquage au sol au niveau des ports sera obligatoire et des rangées de sièges dans les bateaux seront condamnées pour espacer les passagers. Le taux de remplissage des ferrys devrait être limité à 50% de leur capacité. L’armateur devra en outre assurer la distribution de gel désinfectant. Concernant la fréquence des lignes, la Direction de la marine marchande (DMM) compterait sur 23 navires pour effectuer les liaisons entre le Maroc et l’Espagne à travers 11 lignes reliant les ports andalous et les ports de Tanger, Al Hoceima et Nador. La DMM devrait vraisemblablement se passer des ports des présides de Sebta et Melilla. A noter que l’année dernière 30 bateaux étaient mobilisés.

Le nombre de rotations devrait également diminuer fortement, puisque les mesures sanitaires vont ralentir les opérations d’embarquement/débarquement. Le trafic maritime devrait s’accélérer progressivement puisque la DMM estime que la fréquentation sera à son maximum aux alentours du 30 juillet qui correspond à la période de l’Aïd al-Adha alors que pour la phase retour le pic devrait se situer à la fin du mois d’août avec la rentrée scolaire fixée début septembre dans la plupart des pays de résidence des MRE. Un total de 2,5 millions de passagers et 600.000 véhicules avaient transité durant la période du 5 juin au 1er septembre, dans les deux sens à travers les quatre ports concernés par l’opération Marhaba 2019, à savoir Tanger Med, Tanger Ville, Nador et Al Hoceima.