Cycle digital d'AWB "CIB Meeting": Attijariwafa Bank débat de la transition énergétique

Tout faire pour financer l’énergie verte en Afrique

À la veille de la COP 26 prévue en novembre 2021 à Glasgow en Grande Bretagne, le pôle Corporate and Investment Banking du groupe Attijariwafa bank (AWB) a organisé un webinaire, qui s’inscrit dans le cadre de cycle digital d’AWB «CIB Meeting», pour débattre de la transition énergétique. L’événement était destiné à la communauté des investisseurs, des institutionnels et des opérateurs économiques africains. Objectif: croiser les regards d’experts internes et externes sur les perspectives de partenariats publics et privés en faveur de cette transition sur le continent.

Cet événement est structuré autour de trois grands axes. Il s’agit du rôle de la réglementation dans l’accélération de la transition énergétique, l’importance de l’implication du secteur privé dans l’implémentation de la vision des États pour favoriser la transition et enfin, le rôle des banques commerciales africaines et des fonds internationaux dédiés, notamment le Fonds vert pour le climat (GCF), dans le financement des projets énergétiques.

Accélérer la transition énergétique Ce webinaire a été conclu par l’importance du rôle des banques commerciales africaines dans cette dynamique. L’occasion pour le groupe Attijariwafa bank de rappeler son implication puisque, avec l’appui des fonds internationaux et de banques multilatérales, il structure et finance le développement de projets publics et privés de l’énergie verte en Afrique.

Pour rappel, le groupe bancaire a obtenu en 2019 l’accréditation du Fonds vert pour le climat des Nations unies, Green Climate Fund (GCF), en tant qu’intermédiaire financier pour la mise en oeuvre des financements verts en Afrique.