Crise du PAM : La cour d’appel de Rabat reporte d'une semaine sa décision concernant la commission préparatoire

Le feuilleton judiciaire du PAM (Parti authenticité et modernité) connaîtra-t-il son épilogue mercredi 27 novembre 2019 ? Au début, il y avait l’élection de Samir Goudar à la tête de la commission préparatoire du 4è congrès du PAM. Et alors que ladite commission a commencé ses travaux et organisé une série de rencontres et congrès régionaux, le secrétaire général Hakim Benchemmas intente un procès en annulation de la commission et de son président M. Goudar.

Le tribunal de première instance de Rabat avait invalidé cette élection pour des vices de forme. Les avocats de M. Goudar ont interjeté appel. Devant cette juridiction supérieure, toujours à Rabat, les avocats de M. Benchammas ont demandé ce mercredi 20 novembre 2019, un report d’un mois pour préparer leur défense. Demande à laquelle a répliqué Abdellatif Ouahbi, membre du groupe de l’avenir dont fait partie M. Goudar et avocat de ce dernier. M. Ouahbi a expliqué que son groupe, opposant de M. Benchemmas, prévoit l’organisation du congrès dans les prochains jours et qu’un report d’un mois est préjudiciable aux préparatifs du congrès.

LA cour a donc décidé de reporter d’une semaine sa décision. Les pro-Benchemmas craignent que le verdict soit au profit de M. Goudar, ce qui donnera la légitimité judiciaire au travail de la commission préparatoire.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case