Crise Maroc-France: Des acteurs politiques français d'origine marocaine appellent à l'unité


Quatre figures politiques françaises d'origine marocaine ont récemment fait entendre leur voix dans une lettre ouverte saisissante, exhortant à ne pas laisser les défenseurs de la thèse séparatiste exploiter le climat diplomatique glacial entre les deux pays. Ces éminentes personnalités, dont trois sont des élus et conseillers municipaux, ont clairement déclaré leur volonté de défendre l'intégrité du Maroc et de son Sahara.

Au cœur de cette correspondance, les signataires expriment leur profonde inquiétude face à la détérioration des liens séculaires qui unissent le Royaume Chérifien à la République Française. Ils soulignent avec justesse une fragilité historique de cette relation indéfectible, suscitant ainsi une vive inquiétude. Les alarmes retentissent quant à la prolifération de tribunes politiques émanant d'opposants au régime marocain, qui, parfois, trouvent le soutien de certains élus locaux. Un triste exemple de cette situation s'est d'ailleurs produit récemment lors d'une session du Conseil municipal de la Ville des Mureaux, où les manigances ourdies par les détracteurs du Maroc ont été dévoilées au grand jour, exposant leur pathétique et désespérée tentative de se faire valoir.

Dans ces temps troublés, les signataires clament avec conviction que l'union de toutes les forces est impérative, non seulement en tant que Marocains résidant à l'étranger, mais aussi en tant que binationaux assumant des responsabilités politiques en France, au sein des différents partis républicains. Ils estiment être pleinement investis du devoir de se mobiliser sans réserve afin de protéger l'intégrité du Maroc et de son Sahara, sans aucune forme de restriction. Ils insistent sur le fait que la mobilisation des nombreux élus franco-marocains ne peut être sélective et circonstancielle, se limitant à de simples pèlerinages politiques au Maroc.

De plus, les signataires annoncent avec détermination leur intention de prendre des initiatives dans un avenir proche, afin de réaffirmer auprès de leurs partis politiques respectifs que la question du Sahara marocain revêt une importance cruciale pour l'avenir commun du Maroc et de la France. Ils rejettent fermement l'idée de laisser libre cours à ceux qui cherchent à accentuer les divisions entre les deux rives de la Méditerranée, exploitant habilement la situation tendue actuelle.

Cette lettre ouverte, empreinte de courage et de détermination, a été signée les conseillères municipales Fatna Lamir (Les Mureaux) et Khadija Gamraoui (Carrières s/s Poissy), le conseiller municipal Youssef Douh (Villabé), ainsi que Said Laatiriss, président de Dynamic Maroc.

 

Articles similaires