Crédit du Maroc augmente son dividende après des résultats solides en 2023

La filiale du groupe Holmarcom confirme ses objectifs de développement


Crédit du Maroc continue de satisfaire ses clients et de choyer ses actionnaires. En plus de la consécration de la Banque par le Prix « Elu Service Client de l’Année » dans la catégorie Banque conventionnelle pour les particuliers, le Directoire de la banque propose la distribution d’un dividende unitaire de 34,20 dirhams par action (contre 27 dirhams par action l’année dernière). Ce signe de générosité a été rendu possible grâce aux résultats record enregistrés durant l’année 2023 par la banque dont Ali Benkirane est le président du Directoire.

En effet, le résultat net part du groupe (RNPG) de Crédit du Maroc affiche une forte croissance de 24,4 %. Les bénéfices se sont établis à 503,1 millions de dirhams (MDH), essentiellement tirés par la bonne performance du Produit net bancaire (PNB) et la maîtrise des charges générales d’exploitation. Le PNB, lui, s’est amélioré de 13,9 % atteignant 2,92 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023 grâce à la hausse de 115 % de la marge nette d’intérêt (2,225 MMDH), confirmant la dynamique commerciale de la banque, une progression de la marge sur commissions de 8,2 % (436,4 MDH), portée par la bonne tenue des activités des filières spécialisées (monétique, commerce international, cash management et digital), et enfin, une nette augmentation du résultat des opérations de marché de 34,7 % (355,4 MDH), profitant de la performance des activités de change et obligataire.


La dynamique commerciale a été matérialisée par une croissance de 5,3 % des emplois clientèle qui ont atteint 51,06 MMDH à fin décembre 2023. Les crédits aux entreprises se sont renforcés de 8,2 % particulièrement en raison des bonnes performances des crédits d’équipement et des crédits à la promotion immobilière qui ont évolué respectivement de 25.2 % et 21.3 %. Les crédits aux particuliers. pour leur part, ont progressé de 3.2 % pour s’établir à 20 243 MDH. grâce notamment à la hausse des encours du crédit à l’habitat de 3.7 %.

Face à la nette amélioration du PNB, les charges générales ont été maîtrisées. Le résultat brut d’exploitation s’est établi à 1,32 MMDH en progression de 24,3 %. Les charges générales d’exploitation consolidées se sont situées à près de 1,599 MMDH, en hausse de 6,6 %. Toutefois, le coefficient d’exploitation s’est établi à 54,6 % en amélioration de 377 points de base par rapport à 2022. Hors éléments non récurrents, il serait de 51 % et les charges générales d’exploitation en économie de -0.4 %. Les fonds propres consolidés de Crédit du Maroc s’élèvent à un peu plus de 7 MMDH, en hausse de 5,4 % par rapport à 2022. Somme toute, depuis qu’elle est passée dans le giron du groupe Holmarcom, la bonne gestion de la banque se reflète à travers ses indicateurs commerciaux et financiers, au grand bonheur de ses actionnaires et investisseurs.

Articles similaires