BP swipe-970x250

Création de la première base de données électronique de l’hémophilie au Maroc

Le CHU Ibn Sina de Rabat et les laboratoires Novo Nordisk Pharma ont lancé, jeudi 22 septembre 2022, à l’Hôpital de l’enfant dudit CHU, la première base de données électronique de l’hémophilie et des malades hémorragiques constitutionnelles au Maroc. Un projet qui entre dans le cadre de la stratégie du ministère de la Santé et de la protection sociale, notamment dans l’axe 23 de son plan national «Santé 2025» sur la mise en place d’un système national intégré de données sanitaires. «Ce projet vise à fournir des informations relatives à la prise en charge médicale de l’hémophilie et des autres maladies hémorragiques constitutionnelles et permet de tracer la progression des pans nationaux mis en œuvre», indiquent-ils.

Selon les deux structures, cette base de données s’articule autour de la mise en place d’un système d’information pour collecter et partager l’information sur l’hémophilie, et la production de matériel audiovisuel éducatif sur l’hémophilie, utilisable sur plusieurs supports comme les télévisions, smartphones, internet, etc.

D’après le Pr. Abdelkader Roukani, directeur du CHU Ibn Sina, cette plateforme permettra de répertorier les patients qui souffrent de cette pathologie et l’organisation de leur parcours afin d’assurer l’hospitalisation et les médicaments. L’hémophilie est une maladie héréditaire qui se caractérise par l’impossibilité pour le sang de coaguler. Elle touche actuellement environ 3.000 enfants et adultes au Maroc, révèle-t-il.

E.S.

Articles similaires