Covid-19 : Ces pays qui ont allégé les mesures restrictives

Le Danemark a été le premier pays de l’Union européenne à lever toutes ses restrictions, ceci alors que les nouveaux cas dans ce pays scandinave avoisinent chaque jour les 40.000 à 50.000.

Alors que le Maroc poursuit sa politique restrictive et prudente dans sa lutte contre la Covid-19, plusieurs pays ont allégé ces mesures, jugées insuffisantes face à la propagation du virus. Les taux de vaccination importants et la réduction de la dangerosité du virus ont poussé ces pays à revoir leurs politiques face à la Covid-19. Dorénavant, il s’agira de s’habituer à cette nouvelle maladie et la considérer telle une grippe.

«Adieu aux restrictions et bienvenue à la vie telle que nous la connaissions avant la Covid- 19». C’est en ces termes que la cheffe du gouvernement danois, Mette Frederiksen, a annoncé la semaine dernière la levée de toutes les restrictions. Cet assouplissement, qui a fait du Danemark le premier pays de l’Union européenne à lever toutes ses restrictions, intervient alors que les nouveaux cas dans ce pays scandinave avoisinent chaque jour les 40.000 à 50.000. Le Maroc, quant à lui, enregistre moins de 2.000 cas par jour actuellement.

Vivre avec le coronavirus
Non loin du Danemark, la Finlande a également annoncé que certaines des restrictions liées au coronavirus seraient levées plus tôt que prévu, alors que la pression sur le système de santé diminue malgré la vague Omicron. «La charge qui pèse sur les hôpitaux reste élevée, mais les cas les plus graves sont en baisse et la situation s’est améliorée dans le domaine des soins intensifs», a déclaré la ministre finlandaise de la Santé, Hanna Sarkkinen. A partir d’aujourd’hui, le 1er février, les restrictions concernant les événements culturels et sportifs et les entreprises à faible risque seront allégées.

Du côté de l’Hexagone, le port du masque ne sera plus obligatoire à l’extérieur à partir de demain, mercredi 2 février et le télétravail ne sera plus exigé. Les discothèques pourront rouvrir à partir du 16 février et les concerts debout vont reprendre. La consommation sera à nouveau possible dans les stades, cinémas et transports, de même que la consommation debout dans les bars.

L’Angleterre, elle, a annoncé le 27 janvier dernier la fin de la pandémie, annulant la quasi-totalité des restrictions en vigueur dans le pays. Le port du masque n’est ainsi plus obligatoire, sauf à Londres, où le maire a annoncé son maintien dans les transports en commun, et le passeport vaccinal pour les événements accueillant un public nombreux a été annulé. Seule restriction restante: l’isolement pour les personnes contaminées au Covid-19. Le gouvernement de Boris Johnson indique que la population devra s’habituer à vivre avec le coronavirus, comme elle le fait avec la grippe.

Même du côté des Pays-Bas, pays reconnu comme l’un qui ont mené l’une des politiques les plus restrictives en Europe, on a choisi de lâcher du lest. Les autorités néerlandaises ont annoncé le 25 janvier la réouverture sous conditions des bars, restaurants et lieux culturels. Les cinémas, théâtres et musées vont également rouvrir leurs portes, mais les boîtes de nuit restent fermées. Les événements sont de nouveau possibles, rassemblant un maximum de 1.250 personnes à l’intérieur.