Lutte contre la COVID-19: les marchands d'art également mobilisés

La maison de vente aux enchères Mazad & Art a réussi à récolter pas moins de 1,25 million de dirhams au profit du Fonds spécial de gestion de la pandémie de Covid-19 lors d’une vente organisée le 18 juillet 2020 à Tanger. Une initiative largement saluée dans les médias.

Pas question cette année, Covid- 19 oblige, de vente de printemps pour Mazad & Art. Synonyme de pertes de l’ordre de 50% de revenus pour la maison de vente aux enchères tangéroise, sachant que cette vente constitue une des deux principales qu’elle organise au cours de l’année avec celle de l’hiver. Ceci n’empêche: son président, Chokri Bentaouit, s’est retrouvé aux manettes de “L’art patriote”, vente qui vient de se tenir ce 18 juillet au Hilton Tanger City Center Hotel & Residences au profit du Fonds spécial mis en place le 16 mars pour gérer la pandémie au niveau du Royaume.

“C’est notre façon à nous de soutenir les efforts de notre pays,” nous explique M. Bentaouit. Ce dernier, au moment où nous le joignons, est fatigué, et pour cause: il a eu à écouler, dans le cadre de “L’art patriote”, pas moins de 56 tableaux, dont pas un seul n’a pas été vendu. Ce qui, au total, a permis de récolter quelque 1,25 millions de dirhams.

Une belle preuve de générosité
Pour le moins, M. Bentaouit n’était pas peu fier au moment de se confier à nous à propos de la vente. “Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que les acheteurs aient joué le jeu. Ils n’ont pas cherché à en profiter pour grossir leurs collections à moindre frais. Tous les tableaux ont été adjugés au prix qui est le leur sur le marché. C’est très noble et, surtout, très patriote,” indique-til. Trois tableaux ont particulièrement fait l’objet de la compétition des acquéreurs: ceux de Mohammed Melehi (acrylique sur toile), de Mahi Binebine (technique mixte sur bois) et de Abdelkrim Ouazzani (technique mixte sur toile), vendus à respectivement 166.000, 150.000 et 54.000 dirhams.

Celui de Melehi a, soit dit en passant, été spécifiquement réalisé pour “L’art patriote”. “Il y a aussi une huile sur toile que Zakaria Ramhani a peinte spécialement pour la vente, et je tiens à cet égard à remercier tous ceux qui ont accepté de filer un coup de main, aussi bien les peintres que des galeries qui ont offert certains de leurs tableaux pour appuyer notre initiative. C’est une belle preuve de générosité,” se félicite M. Bentaouit.

Questionné au sujet des perspectives du secteur de la vente de tableaux, M. Bentaouit nous a déclaré qu’il demeurait confiant, même si le risque de deuxième vague de Covid-19 qui pèse actuellement peut aggraver la donne. “Outre notre vente du printemps, nous n’avons également pas pu participer à Art Dubai et la Feriarte de Madrid, qui sont deux rendez-vous annuels importants. C’est vous dire combien l’impact de la pandémie a été grand,” détaille-t-il. La vente d’hiver est toutefois, pour l’heure, toujours prévue.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger