COVID-19 : les indemnités pour venir en aide aux couches les plus démunies et aux employés en arrêt de travail sont déjà là

Priorité aux ménages impactés


Abdellatif Mortaki,directeur généralpar intérim dela CNSS.

Le Comité de veille économique qui a instauré les modalités pour venir en aide aux couches les plus démunies et aux employés en arrêt de travail voit ses mesures effectivement mises en application. En effet l’indemnité Covid-19, destinée aux salariés inscrits à la CNSS en arrêt de travail temporaire à cause du coronavirus, commencera à être virée ou mise à disposition à partir du 8 avril. Les bénéficiaires déclarés en février ont reçu à cet effet un SMS ou un courrier.

Ces bénéficiaires, actuellement, au nombre de 700.000 salariés, ne sont autres que les employés de ces 113.000 entreprises appartenant à un nombre de plus en plus important de secteurs qui, depuis le début de la crise sanitaire en janvier 2020, ont vu leurs emplois précarisés en raison du ralentissement de l’activité (tourisme, textile, automobile, etc.). Par ailleurs, les premières aides pour le secteur informel sont versées lundi 6 avril par le Fonds de gestion de la pandémie du coronavirus, créé sur instructions royales. Il s’agit, d’abord, des ménages «ramédistes» dont les déclarations effectuées sur le 1212 ont été approuvées.

Les dossiers des bénéficiaires ayant reçu un SMS sont en cours de validation. Ces derniers recevront un texto avec le code et le réseau de retrait de l’aide financière. Les messages sont étalés dans le temps afin d’éviter l’encombrement dans les points de retrait. Il s’agit ensuite des ménages «non ramédistes». Soit autant de ménages travaillant dans l’informel et impactés par la crise et qui ne sont ni affiliés à la CNSS ni titulaires d’une carte Ramed. Ces personnes bénéficieront aussi d’une indemnité. Quant à la procédure d’attribution de cette indemnité, elle sera annoncée incessamment.

Articles similaires