Covid-19 dans les écoles: Le ministre de l’éducation nationale renforce le dispositif sanitaire

Dans une circulaire envoyée aux directeurs d’académies et aux inspecteurs, le ministère demande notamment aux écoles de mesurer régulièrement la saturation en oxygène des élèves à travers les oxymètres de pouls et le thermomètre digital qui seront déployés dans ces établissements.

Éviter les contaminations liées au Covid-19 en milieu scolaire, c’est le souhait de Chakib Benmoussa. Le ministre de l’Éducation nationale et du Préscolaire a envoyé une circulaire aux directeurs d’académies et aux inspecteurs pour qu’ils mettent en place le dispositif nécessaire pour empêcher une propagation de la pandémie.

Dans ce document, il leur rappelle l’importance du respect des règles d’hygiène et de distanciation physique. Il explique aussi aux directeurs d’écoles et au staff pédagogique la nécessité de mesurer régulièrement la saturation en oxygène des élèves à travers les oxymètres de pouls et le thermomètre digital qui seront déployés dans ces établissements. Son département n’a pas précisé celui ou celle qui sera chargé de mesurer l’oxygène chez les écoliers, ni à quelle fréquence. M. Benmoussa souligne aussi l’importance d’impliquer les élèves dans l’aération des salles de classes toutes les heures.

Fermetures d’établissements
Autre aspect évoqué, l’adoption de l’enseignement à distance en cas de détection de contaminations au Covid-19, aussi bien dans les établissements publics que privés. La fermeture d’une école est imposée pour sept jours, dès que dix cas y sont identifiés, indique le texte, qui précise en outre que dès qu’un membre de l’administration ou du corps enseignant est testé positif, il sera mis en quarantaine pendant sept jours et ses cas contacts seront également surveillés durant cette période d’isolement.

Toutefois, le ministère invite les professeurs à renforcer leurs connaissances technologiques et à améliorer leurs méthodes d’enseignement des cours numériques pour être opérationnels en cas de fermeture de leur établissement. Par ailleurs, il appelle les différents responsables à oeuvrer pour la réduction de la fracture numérique et permettre aux élèves filles et garçons résidant dans les villes ou dans les zones rurales d’avoir accès aux équipements.

Cette circulaire du ministère de l’Éducation nationale et du Préscolaire survient après la détection de plusieurs cas de Covid- 19 et la présence du variant Omicricon dans certains établissements. Le lycée Abi Darr Al Ghaffari, basé à Rabat, a été fermé le 27 décembre 2021, après l’identification de cas d’Omicron. Ce variant qui se développe de plus en plus au Maroc laissait présager d’un prolongement des vacances scolaires qui avaient débuté à la veille du nouvel an ou d’un retour à l’enseignement à distance. Des options, qui pour l’heure, ne sont pas envisagées, selon Chakib Benmoussa.