Crise du Covid-19: les enfants n’iront pas en colonies de vacances

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, a annoncé l’annulation pure et simple des camps de vacances pour enfants cet été car étant jugés trop compliqués à mettre en place suite à la situation sanitaire actuelle due à la pandémie du coronavirus

C’était attendu et Othman El Ferdaous l’a confirmé. Les colonies de vacances seront bien annulées cet été et n’ouvriront donc pas leurs portes aux enfants. Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports l’a annoncé ce mardi devant la commission des «secteurs sociaux» de la Chambre des représentants avec cependant la promesse d’une réouverture au mois de septembre prochain pour peu que les conditions sanitaires, liées à la pandémie de Covid-19 soient favorables.

Elles seraient réservées, au meilleur des cas, aux activités associatives avec notamment des séminaires ou rassemblements de formation, a indiqué Othman El Ferdaous en réponse à certaines questions des députés. A cet effet, le département de la Jeunesse et des Sports a mis en place un guide de procédures à prendre en considération par les superviseurs de ces centres et les bénéficiaires de leurs services, a noté le ministre. Ce manuel comprend une série de mesures et de procédures concrètes de protection contre le coronavirus, telles que le nettoyage et la stérilisation des centres d’estivage, la sensibilisation des bénéficiaires et l’obligation du port de masque, sans oublier le respect de la distanciation sociale.

Nouvelles alternatives
Le ministre a en outre indiqué que cette période de fermeture des espaces des colonies de vacances sous tutelle de son département, sera consacrée au développement et à la remise à niveau des infrastructures. Des budgets en conséquence ayant été transférés aux différentes directions régionales dans cet objectif.

Par ailleurs Othman El Ferdaous a indiqué qu’une étude est actuellement en cours pour mesurer les conséquences du coronavirus sur la jeunesse marocaine. Elle prévoit également la mise en place de programmes récréatifs afin d’atténuer l’impact de la quarantaine. Il a été souligné lors de l’intervention ministérielle la nécessité de mobiliser la société civile et éducative afin de proposer de nouvelles alternatives à la revitalisation socio-éducative pendant les périodes estivales.

Parmi les programmes mis en place pour accompagner les enfants sur les plans éducatif et psychologique, il a cité la création de la plateforme Atfal Wa Takafa, qui vise à faire connaître aux enfants le patrimoine et la culture du pays. Elle sera diffusée sur la chaîne Al Aoula, et compte déjà 24 épisodes. Cette mini-série sera également traduite en anglais pour promouvoir la relance touristique et ainsi toucher les enfants étrangers. Ces annonces du ministre n’ont toutefois pas convaincu les parlementaires. Ces derniers ont rejeté en bloc l’abolition par le ministère des programmes de colonies de vacances en l’absence d’alternatives pour les enfants, et ont souligné qu’il était déraisonnable que les enfants passent quatre mois en quarantaine pour ensuite reprendre la prochaine saison scolaire sans période de divertissement


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger