Covid-19 Casablanca: 375 millions de dh pour réhabiliter les structures d’accueil des patients

Le Conseil de la ville de Casablanca a récemment validé un programme d’urgence et un accord relatif au financement des services de réhabilitation des structures d’accueil des patients atteints de Covid-19. Ces investissements seront réalisés à l’hôpital Ibn Rochd, au Centre hospitalier Aïn Sebaâ, à la morgue de la faculté de médecine de Casablanca, mais aussi dans les hôtels qui accueillent des personnes contaminées.

L’enveloppe financière allouée à ce programme d’urgence s’élève à 375 millions de dirhams, précise-t-il dans un communiqué, non sans préciser que trois communes contribueront à parts égales. Un financement qui vient à son heure, dans un contexte marqué par une flambée des cas de Covid-19 au Maroc ces dernières semaines, depuis la détection des premiers cas du variant Omicron. La région de Casablanca-Settat demeure un véritable épicentre des contaminations.

8.338 nouveaux cas ont été recensés jeudi 13 janvier 2022 au Maroc, dont 4.596 dans la région, sur 33.517 tests effectués. Une situation qui met à rude épreuve certaines structures hospitalières et menace les services de réanimation.

Le professeur Lahoucine Barrou, chef du service d’anesthésie et de réanimation du CHU Ibn Rochd, a récemment révélé dans la presse que son service frôle la saturation après la hausse des admissions de cas graves depuis trois semaines et le manque de personnel pour prendre en charge ces patients.

16 cas critiques y ont été admis en urgence le mercredi 12 janvier 2022, dont dix placés sous respiration artificielle. D’après lui, ces malades, dont la tranche d’âge varie entre 25 et 89 ans, soit n’ont pas complété leur vaccination ou ne se sont pas vaccinés.

Pour mieux gérer ces flux, des lits de réanimation sont en train d’être installés dans un autre service, qui, en temps normal, accueille des patients atteints de maladies orthopédiques et articulaires, souligne-t-il.