Atteint au COVID-19, Boris Johnson critiqué par les Britanniques

Alors que la Grande Bretagne, comme plusieurs pays européens, sombre dans la crise du Covid-19, avec un nombre de cas et de morts qui montent tous les jours en flèche, son premier ministre, Boris Johnson, est aux soins intensifs avec une situation médicale stable. Son admission à l’hôpital a eu lieu après que son état de santé se soit beaucoup détérioré une semaine après avoir été testé positif au Covid-19 et un confinement dans sa résidence officielle.

Beaucoup, sur les réseaux sociaux, se demandent qui s’occupe désormais de son chien, Dilyn, un Jack Russel adopté par Boris Johnson et sa campagne, Carrie Symonds, depuis septembre 2019. Malgré ses problèmes de santé, le chien vit toujours au 10 Downing Street. Carrie Symonds qualifie que les informations publiées par le Times concernant les ennuis de santé du chien sont des conneries. Mais depuis la maladie de Boris Johnson, le chien est entré dans une phase d’isolement pour le protéger contre le Covid-19. Des informations auxquelles les Britanniques sont très sensibles en appelant à une meilleure protection des animaux contre le Covid- 19.

Mais il n’y pas que le chien de Boris Johnson qui préoccupe les Britanniques, furieux quant à l’attitude irresponsable de leur Premier ministre qui s’est permis de sortir dans un supermarché, pendant la période de sa maladie, un bonnet sur la tête, sans porter un masque de protection. La vidéo de sa sortie dans ce supermarché londonien fait fureur sur les réseaux sociaux. Comment un haut responsable politique comme lui se permet-il de sortir sans masque de protection alors qu’il est atteint par la maladie? A t-il alors contaminé le personnel du supermarché ou d’autres clients? Pendant son hospitalisation, Boris Johnson continue toujours de susciter la polémique en Grande Bretagne et dans le monde entier.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger