Covid-19: Le gouvernement décide, enfin, de réglementer les prix des tests PCR

Le prix du Test RT-PCR est fixé à 400 dirhams et le Test PCR et ses variantes isothermiques (Test rapide) à 600 dirhams. Les prix plafonnés prennent effet à compter du vendredi 10 septembre 2021.

Les prix des tests PCR au Maroc sont chers. Nul le peut le contester. Un simple benchmark régional ou par rapport à certains pays développés nous confirme cette situation inédite qui a perduré pendant un an et demi, et ce malgré les critiques et réclamations des citoyens. Une situation qui a fait en tout cas le bonheur des laboratoires d’analyses médicales, triés sur le volet, et qui engrangent des bénéfices astronomiques grâce à ces tests pourtant gratuits dans plusieurs pays. Et ce n’est que ce lundi 6 septembre 2021 que le gouvernement a enfin décidé de faire baisser les prix des tests PCR.

«Dans le contexte pandémique actuel nécessitant l’accès des citoyens aux tests de la Covid-19 à des prix convenables, les prix de vente au public des tests de dépistage du virus SARS-CoV-2 sont désormais réglementés conformément aux dispositions de l’article 4 de la loi 104-12 sur la liberté des prix et de la concurrence et ce après consultation du Conseil de la Concurrence, selon un communiqué du ministère», a annoncé dans un communiqué, le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration.

Les prix des tests plafonnés ont été proposés par la Commission interministérielle des prix en concertation avec les professionnels du secteur, précise la même source, notant que les prix plafonnés prennent effet à compter du vendredi 10 septembre 2021. Ainsi, le prix du Test RT-PCR est fixé à 400 dirhams, le Test PCR et ses variantes isothermiques (Test rapide) à 600 dirhams, le Test antigénique rapide sous prélèvement oropharyngé et nasopharyngé à 190 dirhams, le Test sérologique automatisé quantitatif (IgM) à 170 dirhams, le Test sérologique automatisé quantitatif (IgG) à 170 dirhams et le Test sérologique rapide qualitatif à 120 dirhams.

Plafonnement
Le communiqué fait savoir que l’arrêté relatif au plafonnement des prix de ces tests est signé par le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration et sera publié au Bulletin officiel. Et de rappeler que la Commission interministérielle des prix présidée par le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, est composée des représentants des départements chargés de l’Intérieur, des Finances, de l’Industrie et du Commerce, de l’Agriculture et de la Santé. Cette commission a été appuyée lors de ses travaux par l’expertise dont disposent dans ce domaine, la direction des Médicaments et de la Pharmacie, l’Institut national d’hygiène, l’Institut Pasteur du Maroc ainsi que l’Agence nationale de l’Assurance maladie.