Bilan bimensuel du Covid-19 : Omicron représente 95% des cas, 70% des décès parmi les non vaccinés

Le variant Omicron du coronavirus représente désormais 95% des cas de contamination au covid-19 au Maroc, contre 5% pour le Delta.

L’annoncé a été faite, mardi 18 janvier, par le ministère de la Santé et de la Protection sociale dans son bilan bimensuel sur la situation épidémiologique du 3 au 17 janvier 2022. Avec 46.569 cas enregistrés la semaine dernière (+33%), la vitesse de propagation n’est plus au même rythme, alors qu’elle a atteint +150% lors de la première semaine de la vague, mais cela ne signifie pas que le nombre de cas a diminué, précise la même source.

Le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère, Mouad Mrabet Mouad Mrabet a révélé que le nombre de décès est passé à 65 la semaine dernière, soit une hausse de 16,1%, mais il a toutefois tenu à préciser que cet indicateur n’augmente pas en peu de temps malgré le pourcentage élevé de cas positifs, et qu’il faut attendre une intervalle allant jusqu’à deux semaines.

La même source a indiqué que 70% de ces cas de décès concernent des personnes non vaccinées contre le covid-19, et 23% n’avaient reçu qu’une seule dose du vaccin, alors que 7% n’avaient pas eu la troisième dose de rappel. La même source rappelle que pour l’instant, le pourcentage des primovaccinés au Maroc a atteint 67,3%, et que 63% de la population a reçu deux doses du vaccin, contre 10,5% pour la troisième dose de rappel.