Covid-19 : L’espérance de vie mondiale a baissé de près de deux ans entre 2019 et 2021


C'est un constat préocupant. l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé, vendredi 24 mai 2024, que la pandémie de Covid-19 a fait chuter l'espérance de vie dans le monde de près de deux ans entre 2019 et 2021, mettant en péril dix ans de progrès.

Selon le rapport annuel de l'OMS sur les statistiques sanitaires mondiales, entre 2019 et 2021, l'espérance de vie mondiale a chuté de 1,8 an pour atteindre 71,4 ans, soit le niveau de 2012. "Cela signifie que nous devons vraiment (...) veiller à maintenir un environnement stable pour que toutes les populations, où qu'elles se trouvent, puissent prospérer", a souligné la Docteure Samira Asma, sous-directrice générale de l'OMS.


L'espérance de vie qu'une personne peut espérer en étant en bonne santé a également diminué de 1,5 an pour atteindre 61,9 ans en 2021, le niveau de 2012. Pour le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, « en seulement deux ans, la pandémie de Covid-19 a effacé une décennie de progrès en matière d'espérance de vie. C’est pourquoi le nouvel accord sur les pandémies » que les pays membres de l’OMS négocient, « est si important », a-t-il ajouté.

Un tel traité a pour vocation de renforcer la sécurité sanitaire mondiale, mais a aussi pour ambition de protéger les investissements à long terme dans le domaine de la santé et promouvoir l'équité au sein des pays et entre eux.

L’OMS a également précisé que les régions des Amériques et de l’Asie du Sud-Est ont été les plus durement touchées par la pandémie. D'après les statistiques, l’espérance de vie y aurait chuté d’environ 3 ans entre 2019 et 2021. La région du Pacifique occidental, elle, a été la moins touchée, avec une baisse de moins de 0,1 an d’espérance de vie sur la même période.

Articles similaires