La Cour de cassation confirme la peine de mort contre l'assassin de Adnane

La peine de mort maintenue contre le meurtrier et violeur de Adnane Bouchouf. La Cour de cassation a validé, dans le soir du mercredi 5 janvier 2022, la condamnation en appel du jeune homme reconnu coupable de l’enlèvement, la séquestration, l’atteinte à la pudeur et du meurtre de l’enfant de 11 ans en septembre 2020 à Tanger.

La peine de mort a été prononcée en première instance en janvier 2021, puis confirmée par la Cour d’appel au mois d’août de la même année. La défense du meurtrier avait alors déposé un pourvoi en cassation, qui sera finalement rejeté cette semaine.

Pour rappel, l’affaire du viol et du meurtre de Adnane Bouchouf avait secoué la société marocaine, relançant les débats sur la “nécessité” du retour de l’application de la peine capitale, notamment dans les affaires de pédophilie.