Coupe Arabe des nations: Champion en titre, le Maroc entre en lice face à la Palestine

Tenant du titre et un des plus grands favoris à la victoire finale, le Maroc se prépare à la Coupe arabe des nations, qui s’ouvre mardi 30 novembre et se poursuit jusqu’au 18 décembre, au Qatar.

Bien que plusieurs nations n’envoient pas leur sélection A, y compris le Maroc ou encore l’Algérie, cette édition s’annonce plus que jamais intéressante après neuf ans d’absence. Tout d’abord, elle est co-organisée par la Fifa, ce qui lui procure un certain aspect «officiel» qui lui a toujours fait défaut.

Également, le nombre de pays participants est passé à 16, contre 12 seulement (concrètement 11, après le forfait des Émirats arabes unis) lors de la précédente édition, tenue en Arabie Saoudite en 2012.

Pour le pays hôte, le Qatar, c’est aussi une occasion de mettre à l’épreuve ses capacités d’organisation, à moins d’un an de la Coupe du monde 2022 qui aura lieu sur son sol.

Sans ses stars évoluant dans les championnats européens, le Maroc devra donc sortir le grand jeu pour pouvoir retenir son titre. Lors de la phase de poules, les lions de l’Atlas affronteront la Palestine, le 1er décembre, puis la Jordanie le 4 décembre avant de défier l’Arabie Saoudite, le 7 décembre.