Le coup de génie de Hakimi

Le Maroc bat le Malawi et passe en quart de finale de la CAN

Le Maroc affrontera, dimanche prochain, le vainqueur du huitième opposant, aujourd’hui mercredi, l’Égypte à la Côte d’Ivoire.

Le Maroc s’est fait peur, mais il a assumé son statut de favori. Mené au score pendant presque toute la première mi-temps face au Malawi, mardi 25 janvier, en huitième de finale de la CAN 2021, les Lions de l’Atlas ont fini par valider leur qualification, au terme d’une rencontre qu’ils ont dominée en long et en large.

Pourtant, le début du match a été tout sauf idéal pour les Marocains, après l’ouverture du score par le Malawi dès la 7ème minute, sur une frappe lointaine qui a atterri dans la lucarne d’un Yassine Bono mal placé.

Mais c’était sans compter sur l’abnégation des hommes de Vahid Halilozidc, qui ont multiplié les assauts sur les cages adverses, notamment par le biais de Sofiane Bofal, très actif sur les côtés grâce à sa vitesse et sa technique, mais aussi Ayoub El Kaabi et Youssef En-Nesyri, titularisés ensemble à la pointe de l’attaque pour le deuxième match de suite.

Tête gagnante
Le manque de réussite hantera les attaquants marocains jusqu’au temps additionnel de la première période, avec une tête gagnante d’En-Nesyri, qui n’a laissé aucune chance au portier du Malawi. Timing parfait qui permettra aux Marocains d’aborder la seconde manche avec plus de sérénité.

Au retour des vestiaires, les Lions de l’Atlas maintiennent la pression pour marquer le but de la qualification, et finissent par faire céder la défense adverse à la 70ème minute, sur un sublime coup franc du latéral droit Achraf Hakimi. Son deuxième en deux matchs de suite, après celui face au Gabon.

Un but magnifique qui permet au joueur du Paris Saint-Germain de décrocher le prix du meilleur joueur du match, décerné par la CAF. Le Maroc affrontera, dimanche prochain, le vainqueur du huitième opposant, aujourd’hui mercredi, l’Égypte à la Côte d’Ivoire.

Peu importe le prochain adversaire, les hommes de Vahid Halilozidc peuvent construire sur le match face au Malawi, le meilleur qu’ils ont livré depuis le début de la compétition, pour préparer leur quart de finale. Pourront-ils atteindre les demis, restées hors de portée du Maroc depuis la CAN 2004 en Tunisie?.

L.K