Coronavirus: le Maroc suspend toutes les manifestations sportives et culturelles

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a annoncé une batterie de mesures de précaution, en exécution des décisions gouvernementales d’urgence visant à faire face à la situation exceptionnelle liée au risque de propagation du virus Covid-19 au niveau du territoire national.

Dans un communiqué, le ministère indique qu’il a été décidé, dans les cadre de ces mesures, d’interdire à partir de ce jeudi et jusqu’à la fin du mois de mars, toutes les manifestations auxquelles participent des personnes venant de l’étranger, y compris les conférences et les rencontres culturelles et sportives, et d’interdire toutes les manifestations auxquelles participent plus de 1.000 personnes résidant sur le territoire national, si ces manifestations se tiennent dans des lieux fermés ou spécifiques.

Ces mesures comprennent également l’interdiction de tous les festivals, à l’exception des moussems, précise le communiqué, précisant que les rencontres sportives nationales sont autorisées, aussi bien que la tenue à huis clos des rencontres entre les équipes sportives nationales et leurs homologues étrangères.


1 commentaire

  • ben mhammed

    6 Mars 2020

    Il y a même pas une semaine, dans le plus beau pays du monde, on rassurait les citoyens à coups de communications balbutiantes et trebuchantes .Apparemment, pour nos irresponsables le Maroc est protege par une sorte de cloche qui repousserait le virus et l'empêcherait d'entrer au Maroc. Ce qu'on appelle communément une politique de prévention n'est pas le fort de nos érudits en place et paur cause, notre pays est plus expérimente et plus outilles pour se défendre contre n'importe qui et n importe quoi, a l inverse de ces pauvres super puissances mondiales qui se sont mis en quatre pour parer à toute éventualité fâcheuse et pour protéger les populations .IL ne faut pas être surpris par cette attitude dans un pays où on cache même la température estivale quand elle dépasse les 50 degrés dans nos régions désertiquespour nr pas creer de psychose, alors déclarer qu'on est vulnérable à une epidemie et debloquer un plan d'urgence est un crime de lese-majeste.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger