Coran déchiré aux Pays-Bas : le Maroc condamne dans les termes les plus forts un acte provoquant


Le Royaume du Maroc condamne dans les termes les plus forts les agissements d'un extrémiste qui a déchiré un exemplaire du Saint-Coran à La Haye, aux Pays-Bas, a affirmé mercredi le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

Le Royaume "dénonce ce nouvel acte provoquant qui heurte les symboles sacrés et les sentiments de plus d’un milliard de musulmans", souligne le ministère dans un communiqué.

"Tout en rappelant les valeurs de tolérance et de coexistence et le respect des symboles sacrés, le Royaume du Maroc souligne la nécessité d’appliquer la loi et d’agir avec fermeté pour prévenir toute atteinte aux religions et aux sentiments de leurs adeptes", ajoute la même source.

C’est le deuxième incident du genre à survenir en Europe en moins d’une semaine. Samedi dernier, des activistes de l’extrême droite suédoise ont brûlé un exemplaire du coran devant l’ambassade turque à Stockholm, déclenchant une vague d’indignation et de condamnation notamment dans le monde musulman, y compris par la diplomatie marocaine.

Articles similaires