Le conseil national du parti de l'Istiqlal réduit la suspension de Ghellab, Baddou et Hjira à 9 mois



Taoufik Hjira, Yasmina Baddou et Karim Ghellab - © ph:DR


Après avoir eu vendredi un jugement en leur faveur en vertu duquel ils pouvaient assister à la session du conseil national samedi, Karim Ghellab, Yasmina Baddou et Taoufik Hjira ont vu la mesure disciplinaire prise à leur encontre confirmée sur le fond et ramenée sur la forme de 18 à 9 mois de suspension.

"C'est une mascarade que nous allons faire échouer devant les tribunaux. Y a-t-il eu le quorum requis? Y a-t-il eu vote de la décision ? Dommage que le parti en soit arrivé là..." déplore Mme Baddou.