UNE CONSÉCRATION BIEN MÉRITÉE

ISMAHANE ELOUAFI NOMMÉE SCIENTIFIQUE EN CHEF DE LA FAO

La FAO se restructure pour une collaboration intersectorielle optimale. Une Marocaine pour un poste nouvellement créé.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a nommé la Marocaine Ismahane Elouafi au poste nouvellement créé de scientifique en chef. Le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu, a annoncé la récente nomination d’Ismahane Elouafi à la 35ème conférence régionale de la FAO pour la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA).

La conférence s’est déroulée virtuellement les lundi et mardi 21 et 22 septembre sous le thème: «Transformer les systèmes alimentaires pour atteindre les objectifs de développement durable».

Recherche agricole
Selon la FAO, la création du rôle d’Ismahane Elouafi, scientifique en chef, renforcera encore la dimension technique et scientifique des travaux de la FAO. En outre, «l’expérience d’Elouafi et sa connaissance approfondie de la région NENA seront un atout pour relever les défis auxquels sont confrontés les pays du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord», a écrit la FAO.

Les autres nominations récentes d’Elouafi incluent en tant que membre du groupe scientifique pour le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires de 2021 et en tant que membre du Conseil de gestion du système du GCRAI. La scientifique marocaine a plus de 21 ans d’expérience dans la recherche agricole, et dirige le Centre international pour l’agriculture biosaline depuis 2012.

Elouafi a reçu la médaille nationale d’excellence du roi Mohammed VI en 2014 et le prix d’excellence scientifique du Global Thinkers Forum la même année. Toujours en 2014, l’Arabian Business Magazine a classé Ismahane Elouafi parmi les 50 femmes arabes les plus influentes.

La même année, Elouafi figurait parmi huit scientifiques dans la catégorie «Shapers» de la liste des 20 femmes scientifiques les plus influentes du monde islamique du Arabian Business Magazine. Elle était la seule femme nord-africaine incluse dans le classement. En 2015, Elouafi s’est classée 91ème parmi les 100 femmes arabes les plus puissantes, aux côtés de Salwa Idrissi Akhannouch, Maha Laziri et Fatema Mernissi.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger