Congrès national du RNI : Aziz Akhannouch plébiscité

Le président jouit au sein du RNI d’une confiance inébranlable après avoir réussi à placer le RNI comme la première formation politique du Maroc.

C’était attendu. Aziz Akhannouch, actuel Chef de gouvernement, vient d’être reconduit pour un nouveau mandat à la tête du RNI, à l’issue du 7ème congrès national du parti qui s’est déroulé à Rabat, vendredi 4 et samedi 5 mars 2022. Candidat unique, il a été réélu à l’unanimité par 2.548 voix. La réélection du maître incontesté du parti de la colombe est perçue comme un véritable plébiscite pour un homme politique d’une grande envergure qui fait face actuellement à un contexte socioéconomique extrêmement difficile avec la succession des crises.

A la pandémie et la sécheresse, deux crises majeures qui ont considérablement affaibli l’économie nationale, vient s’ajouter désormais la guerre russo-ukrainienne, qui risque de compliquer la tâche pour l’actuel Chef de gouvernement. Mais, au RNI, le président jouit d’une confiance inébranlable après avoir conduit le parti à la victoire aux dernières élections législatives et communales et avoir réussi à placer le RNI comme la première formation politique du Maroc.

Grâce à Aziz Akhannouch, le RNI accède pour la première fois de son histoire à la primature. Il conduit, depuis octobre 2021, une majorité gouvernementale qui fait face certes à des critiques populaires suite à la situation économique qui se dégrade dans le pays, mais qui se sent tout de même investie d’une lourde responsabilité. Pour le patron du RNI, la confiance que lui ont témoignée les militants est susceptible de donner un nouveau souffle à la poursuite de la dynamique actuelle au sein du parti au cours des années à venir, l’objectif étant de toujours atteindre les meilleurs résultats, de poursuivre la communication avec les citoyens, de travailler avec sérieux et de trouver les solutions à travers l’échange transparent et intègre avec les Marocains.

Rester optimiste
Il soutient que le RNI est un grand parti qui a donné des femmes et des hommes d’un niveau élevé, faisant ainsi part de sa fidélité à l’engagement des militants à persévérer sur le même niveau d’action et de travail. Pour lui, malgré la conjoncture mondiale difficile, les répercussions de la pandémie du coronavirus et le travail accompli deux ans durant pour y faire face, et la parcimonie des précipitations cette année, il faut rester optimiste, particulièrement au vu du progrès réalisé par le Royaume en matière de lutte contre la pandémie, grâce aux initiatives prises par S.M. le Roi Mohammed VI.

Il soutient que le Maroc dispose de tous les atouts de la réussite, faisant observer que «si certains mois ont été difficiles, nous sommes prêts à oeuvrer pour aller de l’avant, à travers la poursuite du travail sérieux sur le programme gouvernemental et la mise en oeuvre de l’ensemble des grands programmes sous la conduite de S.M. le Roi», promettant que le travail de ce gouvernement sera couronné de succès, car son aboutissement sera une réussite pour tous les Marocains.

M. Akhannouch fait part de la disposition de son parti à diriger l’étape actuelle dans les meilleures conditions et d’être, aux côtés de l’ensemble des partenaires, au centre du projet royal visant un développement global du pays. Le RNI affiche, à travers ce congrès national, son engagement total en faveur de toutes les initiatives pour un retour à une vie économique normale et une résilience face aux répercussions de la pandémie du Covid-19.

Parmi les initiatives qui sont d’ores et déjà dans le pipe, le parti cite le programme d’urgence visant à atténuer les effets du retard accusé au niveau des précipitations, le programme Awrach, qui porte sur la création de 250.000 emplois dans les années 2022-2023, le programme Forsa, qui vise à développer les compétences des jeunes pour une meilleure insertion socio-économique ainsi que le plan d’urgence pour la promotion du tourisme, outre toutes les autres initiatives que le gouvernement envisage de lancer dans les prochains jours en vue d’améliorer le quotidien des Marocains.

Le parti salue par ailleurs le chantier royal portant sur la généralisation de la couverture sociale, la consécration de la responsabilité de l’État providence et son rôle déterminant dans la réduction des précarités et des disparités sociales, tout en se félicitant de l’action du gouvernement dirigé par le RNI en faveur d’une matérialisation historique et efficiente des chantiers.