Concours de médecine : Pas de “triche massive” selon le ministère de l'Enseignement supérieur

Le ministère de l'Enseignement supérieur a affirmé dans un communiqué publié ce mercredi, que le concours d'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire “s'est déroulé dans de bonnes conditions et en toute transparence, malgré quelques cas très limités de triche qui ont fait l'objet de procès verbaux afin de prendre les mesures nécessaires”. 

Le département réagit ainsi aux allégations sur les “très nombreux” cas de triche qui ont eu lieu, le 29 juillet, lors du concours en questions. En effet, les internautes ont relayé des supposées images de bacheliers en train de s’échanger les questions et les réponses en plein concours via des applications de messageries, alors que le contenu de l’examen aurait “fuité” sur internet. 

La Commission nationale des étudiants en médecine, médecine dentaire et pharmacie (CNEM) avait alors saisi le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abellatif Miraoui, pour dénoncer les “actes honteux et les initiatives subversives qui n’ont aucun lien, ni avec le citoyen marocain, ni l’étudiant marocain, ni le médecin et pharmacien marocain ou encore le professeur et lauréat, qui sont l’exemple de la persévérance, le dévouement et la loyauté, soit des valeurs qui ne doivent pas être détruites par des actes enfantins qui nuisent à la dignité et la réputation de la faculté”.

Par ailleurs, le ministère a annoncé, ce mercredi, que Le nombre de candidats admis au concours commun et ayant obtenu le seuil fixé à 12/20 s'est élevé à 61.336, dont 48.079 ont répondu présent, note la même source, ajoutant que dans le souci d'assurer l'égalité des chances, le ministère a aménagé 57 centres d'examen dans les villes et centres universitaires relevant de 21 préfectures et provinces des différentes régions du Royaume.

Afin d'orienter les candidats dans la préparation du concours, le ministère a publié, le 20 juillet, un cadre référentiel en trois langues qui renferme les informations essentielles y afférentes.

Quelque 13.497 candidats n'ayant pas obtenu de notes éliminatoires dans l'une des épreuves ont été retenus, pour en sélectionner en finale 4.129 qui seront affectés dans les trois branches des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, selon les critères de mérite en fonction des résultats obtenus et de l'ordre des choix exprimés par les candidats, ainsi que du nombre de places disponibles dans chaque formation et établissement.

Le ministère a saisi cette occasion pour saluer l'implication distinguée des cadres pédagogiques, administratifs et techniques en vue d'assurer le succès de cette échéance nationale, ainsi que la mobilisation et l'accompagnement du ministère de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports et des autorités locales et des services de sûreté qui ont contribué à l'organisation de ce concours. Tout en félicitant les lauréats, le ministère leur a lancé un appel pour entamer les inscriptions dans le plein respect du calendrier fixé à cet effet.