LES CONCOURS D’ACCÈS PRÉVUS FIN JUIN-DÉBUT JUILLET 2020

INSCRIPTION AUX GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS FRANÇAISES

Les établissements d’enseignement supérieur sont mobilisés pour permettre au plus grand nombre d’étudiants internationaux de poursuivre leurs études dans les cursus français.

Malgré la crise sanitaire du Covid- 19, le produit universitaire français n’a pas perdu de son attrait vis-à-vis des étudiants marocains. Les futurs bacheliers marocains se bousculent ainsi au portillon pour envoyer leurs candidatures aux grandes écoles et universités françaises, persuadés que leur avenir académique se trouve en Hexagone. Selon des sources sûres à l’ambassade de France à Rabat, «Avec plus de 24.500 candidatures, l’Espace Campus France Maroc a enregistré en 2020 une hausse de 14% des candidatures». Actuellement, l’Espace Campus France au Maroc termine l’instruction des candidatures. Les établissements français d’enseignement supérieur ont jusqu’au 20 juillet pour sélectionner les candidats. Avec la crise liée au Covid-19, la date limite de sélection des candidats a été repoussée pour permettre à Campus France de finaliser l’instruction des dossiers et aux candidats marocains de rassembler tous les documents nécessaires à leur candidature, notamment les tests de langue. Contrairement à certaines informations qui circulent selon lesquelles il y aurait des quotas restreints cette année en raison de la crise sanitaire, les établissements d’enseignement supérieur français ne fixent jamais de quotas réservés aux étudiants étrangers.

Le ministère français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation n’a communiqué, en réalité, aucune directive aux établissements d’enseignement supérieur français pour les inviter à restreindre le nombre d’étudiants étrangers. Bien au contraire, l’objectif commun du ministère français et des établissements d’enseignement consiste à permettre au plus grand nombre d’étudiants internationaux de s’inscrire dans des formations françaises. C’est pourquoi les établissements d’enseignement supérieur français poursuivent actuellement l’étude des candidatures étrangères. Les admissions sont en cours de traitement. Dans ce contexte de forte perturbation des mobilités, les établissements d’enseignement supérieur sont mobilisés pour permettre au plus grand nombre d’étudiants internationaux de poursuivre leurs études dans les cursus français à la rentrée 2020. Si les étudiants ne peuvent pas se rendre en France dès le mois de septembre prochain, ils pourront suivre leurs cours à distance.

De nombreux établissements réorganisent ET DE COMMERCE FRANÇAISES actuellement leurs formations de manière à pouvoir les proposer en mode dual (formations pouvant être suivies aussi bien à distance qu’en présentiel). Cette option est en particulier développée pour l’offre de formation en Master.

Pour les autorités françaises, une réflexion est également en cours pour définir les modalités qui garantiront des logements en résidence universitaire pour les étudiants internationaux, y compris pour ceux susceptibles d’arriver en France en cours d’année universitaire. La cité internationale universitaire de Paris a indiqué par exemple que sa priorité demeure pour la rentrée prochaine d’accueillir des étudiants internationaux. Cette année, à l’image de l’année dernière, la grande majorité des universités françaises poursuivent leur choix d’exonérer massivement les étudiants internationaux des frais différenciés. Une liste non exhaustive de ces établissements et de leurs critères d’exonération est d’ailleurs disponible sur le site de Campus France Maroc.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger