Pour une compétitivité partagée

Coopération maroc-union européenne

Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique unissant le Royaume du Maroc et l’Union européenne.

Le ministère des Affaires étrangères (MAEC) a accueilli, vendredi 2 octobre 2020, à Rabat, une visioconférence consacrée aux perspectives de coopération entre le Maroc et l’Union européenne dans le cadre du plan européen de développement pour le voisinage sud. Selon le communiqué du MAEC, cette rencontre a été une occasion pour le commissaire européen au voisinage et à l’élargissement, Olivér Várhelyi, d’interagir avec les ministres des Affaires étrangères, Nasser Bourita, de l’Economie, Mohammed Benchaâboun, de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, de l’Education nationale, Saaïd Amzazi, de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, le ministre délégué aux Affaires étrangères, Mohcine Jazouli ainsi que le PDG de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN), Mustapha Bakkoury.

Au cours de cette rencontre, la partie marocaine a présenté les différents axes de la stratégie de relance économique mise en place par le Royaume. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique unissant le Royaume du Maroc et l’Union européenne, qui a connu une forte impulsion à la faveur de l’adoption de la Déclaration politique conjointe du 27 juin 2019.

Stratégies de relance
Dans ce cadre, les deux parties ont examiné les moyens de renforcer les synergies entre leurs stratégies de relance respectives et de s’adapter aux transitions nouvelles induites par le contexte actuel. A ce titre, la partie marocaine a formulé des propositions concrètes pour asseoir les bases d’un modèle de partenariat résilient au service d’une véritable compétitivité partagée entre le Maroc et l’Union européenne, dans des secteurs jugés prioritaires, notamment sur les plans financier, agricole, industriel, éducatif, digital, énergétique et du développement durable.

Cette rencontre a, par ailleurs, permis aux deux parties d’échanger sur la prochaine révision de la politique européenne de voisinage et la contribution importante que devrait y apporter le Maroc. Rappelons que la Politique européenne de voisinage (PEV) de l’Union européenne vise à rapprocher l’Europe de ses 16 proches de l’est et du sud voisins (y compris le Maroc), et ce, dans leurs intérêts mutuels. Elle a été lancée en 2004 dans le but d’aider l’UE à soutenir et favoriser la stabilité, la sécurité et la prospérité dans son voisinage direct.

En effet, la stabilisation de la région sur les plans politique, socio-économique et de la sécurité est au coeur de cette politique de voisinage. L’UE s’engage, ainsi, à soutenir le développement économique de ses pays partenaires et à améliorer les aspirations, les espoirs et les perspectives de la population locale, tout en continuant à insister sur la bonne gouvernance, la démocratie et l’État de droit. Cet engagement se traduit par la mise en oeuvre de programmes et de projets régionaux et bilatéraux durables sur le terrain. Pour la période 2014-2020, la Politique européenne de voisinage a été dotée d’un budget de 15,4 milliards d’euros.

La majeure partie de ce financement sert à la coopération bilatérale, qui est adaptée aux besoins spécifique de chaque pays partenaire et basée sur les priorités de partenariat ou programmes d’association convenus formant le cadre de l’engagement politique et de la coopération.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger