La commission nationale pour l'égalité des sexes : une initiative en deçà des attentes des femmes Ittihadies


L'Organisation des Femmes Ittihadies a exprimé son étonnement et sa déception à la suite de l'annonce de la formation d'un comité national pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, présidé par le Premier ministre lors de sa première réunion.

Pour l'organisation, cette annonce gouvernementale en cette période de milieu de mandat confirme que les promesses électorales et les discours sur l'amélioration des conditions des femmes et leur autonomisation ainsi que la mise en place de politiques publiques visant à favoriser l'égalité n'étaient que des paroles en l'air. 

L'Organisation des Femmes Ittihadies, annonce dans un communiqué, qu’elle avait été l'une des organisations les plus ferventes demandeurs de la mise en place d'une protection pour les femmes et de la défense de leurs droits, ainsi que la mise à jour des lois pour leur permettre d'accéder à tous les niveaux économiques, politiques, sociaux et culturels. 

Elle a également exprimé à plusieurs reprises sa conviction que cet atelier national devrait être basé sur une vision participative et intersectionnelle, où toutes les expressions féminines, qu'elles soient partisanes ou civiles, devraient être entendues et consultées.

Cependant, l'organisation a été surprise de constater que les points de vue des femmes ont été exclus de cette entité, non seulement en termes de représentation, mais également en ce qui concerne leur droit à soumettre des propositions et à plaider en leur faveur.

Pour l'OFI, la commission nationale pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, telle qu'elle a été annoncée par le Premier ministre, ne semble pas être à la hauteur des attentes, ni des ambitions pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Elle n'ouvre pas la voie à un avenir prometteur pour les femmes, ni à l'atteinte de l'égalité en tant que principe juridique, constitutionnel clair et objectif suprême.

Enfin, l'Organisation des Femmes Ittihadies rappelle l'importance de la mise en place de l'Instance de l'égalité et de la lutte contre toutes les formes de discrimination, conformément à la loi 14.47 relative à la parité et à la lutte contre toutes les formes de discrimination. Elle demande que cette instance constitutionnelle soit enfin mise en place pour assurer la promotion de l'égalité et la protection des droits des femmes au Maroc.

Articles similaires