La coalition anti-Houthis tient sa première réunion


La coalition prévue pour lutter contre les attaques des rebelles yéménites Houthis visant des navires marchands en mer Rouge a organisé, mardi 19 décembre, sa première visio-conférence.

Le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a annoncé, lundi 18 décembre, la formation en mer Rouge d’une coalition de dix pays, afin de faire face aux attaques répétées des Houthis contre des navires que les rebelles considèrent comme « liés à Israël ».


En plus des Etats-Unis, Lloyd Austin a indiqué dans un communiqué que la France, le Royaume-Uni, Bahreïn, le Canada, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne, et les Seychelles prendraient part à cette force de dissuasion.

En réponse, les Houthis ont affirmé que malgré cette coalition, ils n'avaient aucune intention de cesser leurs attaques contre les intérêts de l'Etat Hébreu en mer rouge. « Même si l’Amérique réussit à mobiliser le monde entier, nos opérations militaires vont se poursuivre en soutient à nos frères à Gaza », a déclaré Mohammed Al-Bukhaiti, un responsable Houthis sur X (ex-Twitter).

Articles similaires