LA CNSS SAUVE CE QU’ELLE PEUT

LE SECTEUR TOURISTIQUE AU POINT MORT

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a prolongé la date limite de candidature pour les opérateurs du secteur du tourisme souhaitant bénéficier d’un soutien financier. Les entreprises touristiques peuvent désormais demander de l’aide via la plateforme en ligne, covid19.cnss.ma, jusqu’au 24 septembre 2020. La date limite initiale était fixée au 19 septembre.

Annoncé le mercredi 16 septembre, les professionnels et les employés du secteur du tourisme sont les seuls travailleurs encore éligibles à une compensation gouvernementale du fonds spécial Covid-19. Sur le site Internet, les entreprises touristiques doivent déclarer leurs salariés afin de pouvoir bénéficier d’une indemnité mensuelle de 2.000 dirhams, mais aussi d’une assurance médicale et d’allocations familiales. Ils recevront une allocation couvrant une durée de six mois, soit de juillet à décembre.

Des responsables gouvernementaux et des représentants de la Confédération nationale du tourisme et de la CNSS ont récemment signé un accord pour officialiser le programme de compensation. Pour être éligibles au programme, les entreprises touristiques doivent enregistrer une baisse d’au moins 25% de leurs revenus par rapport à 2019. Mais doivent également s’engager à maintenir l’emploi d’au moins 80% de leurs employés.

Les principales activités concernées par le programme sont les hébergements touristiques, les agences de voyages et les sociétés de transport touristique. Les employeurs doivent soumettre leurs demandes entre le 16 de chaque mois et le 3 du mois suivant. Pour les mois de juillet et août, les employeurs doivent postuler avant le 24 septembre 2020.

Alors que la majorité des secteurs économiques au Maroc ont déjà repris leur activité et se rétablissent progressivement, les opérateurs touristiques sont encore largement incapables de générer des revenus. Au cours des six premiers mois de 2020, les revenus du secteur touristique marocain ont enregistré une baisse annuelle de 33,2%. Ce chiffre représente une perte de chiffre d’affaires de 11,1 milliards de dirhams.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger