La cité balnéaire se déconfine agréablement avec les arts

Asilah vit au rythme d'une animation artistique exceptionnelle

Les organisateurs, menés par Mohamed Benaissa, connu pour sa passion historique pour les arts plastiques, veulent faire revivre dans la population un sentiment de gaieté, de quiétude et d’espoir à travers les arts plastiques.

Depuis le 13 juillet 2020, Asilah, la cité culturelle et artistique du Maroc par excellence, vibre au rythme de nombreuses activités artistiques d’une rare beauté. Art, peinture murale et sculpture sont autant de prestations proposées par la fondation du Forum d’Asilah, que préside l’ancien ministre des affaires étrangères, Mohamed Benaïssa.

Attaché à sa ville, dont il est maire depuis juin 2009, cet amoureux de la culture -il fut aussi ministre de la culture d’avril 1985 à août 1992-, a voulu offrir aux habitants d’Asilah une opportunité de se distraire, se cultiver et s’amuser après une longue période de confinement décrétée du 20 mars au 25 juin 2020 en raison de la crise sanitaire du Covid-19.

Enfants, adultes, jeunes, moins jeunes, les gens d’Asilah, rejoints par de nombreux visiteurs marocains venus des quatre coins du pays, sont tout heureux que leur ville conserve son attractivité d’été alors qu’il était question que le festival culturel d’Asilah soit reporté en raison de la crise sanitaire, selon un ancien communiqué de la fondation du Forum d’Asilah.

Dynamique associative
Mais quelle ne fut leur surprise de vivre des moments agréables en compagnie d’artistes talentueux qui souhaitent contribuer à une action thérapeutique par le biais des arts. Les organisateurs, menés par Mohamed Benaïssa, connu pour sa passion historique pour les arts plastiques, veulent ainsi faire revivre dans la population un sentiment de gaieté et de quiétude à travers les arts plastiques comme un outil dans la lutte contre le désespoir et la dépression.

Ils veulent aussi faire de cette belle initiative une pépinière d’art contemporain pour les enfants de la ville. Le programme de ces journées, qui courent jusqu’au 31 juillet 2020, comprendra l’atelier de la peinture murale, animé par 14 artistes à travers les ruelles de la ville, une exposition de leurs oeuvres à la Galerie du Centre Hassan II des Rencontres Internationales, et une exposition des Jeunes Peintres d’Asilah au Palais de la Culture.

A l’affiche aussi un atelier de peinture murale par les Enfants d’Asilah, une exposition des travaux de «l’Atelier des Enfants du 41ème Moussem, 2019», l’installation d’une grande sculpture métallique réalisée par la talentueuse artiste marocaine Ikram Kabbaj, au rond-point du Boulevard Mohammed VI, ainsi que l’accompagnement des membres de l’Atelier d’Écriture qui vont réaliser le portrait des artistes participant à cette manifestation.

Cette initiative intervient dans l’esprit de la dynamique associative en cette période de Covid-19, et va contribuer à l’épanouissement de la région par la mise en pratique de son volet des arts plastiques.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger