Chu Ibn Rochd de Casablanca: Deux individus arrêtés pour tentative d'enlèvement et de vol avec violence

Les recherches menées par la police judiciaire ont permis d’interpeller le principal mis en cause, un chauffeur d’une ambulance privée, ainsi que son acolyte.

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté, mardi 31 août 2021 dans l’après-midi, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), deux individus, dont un chauffeur d’une ambulance privée aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une tentative d’enlèvement et de vol avec violence, à l’encontre d’une dame exerçant comme cadre technicien au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN) indique que les services de la préfecture de police de Casablanca ont été alertés, lundi 30 août 2021, de cette tentative d’enlèvement et de vol avec violence ciblant la voiture de la victime, qui s’est blessée alors qu’elle cherchait à fuir en sautant du véhicule.

Les recherches et investigations menées par les enquêteurs de la police judiciaire ont permis d’interpeller le principal mis en cause, un chauffeur d’une ambulance privée, ainsi que son acolyte, et de saisir la voiture obtenue via cet acte de vol et qui a été retrouvée garée et délaissée dans une rue de Casablanca, ajoute le communiqué. Les prévenus ont été placés en garde-à-vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les circonstances et le mobile de cette affaire, dont les éléments préliminaires de l’enquête laissent croire qu’elle avait le vol pour motif, conclut la même source.

Une scène surréaliste Rappelons que cette agression d’une rare violence a fait couler beaucoup d’encre en ce début de semaine. Elle a également fait réagir le personnel de santé. La Fédération nationale de la santé, affiliée à l’Union marocaine du travail (UMT), a tenu un sit-in devant le CHU Ibn Rochd de Casablanca pour protester contre les violences subies par le personnel de santé au sein des différents établissements du Royaume.

Mais ce qui a le plus choqué les Marocains, c’est l’attitude des agents de sécurité du CHU Ibn Rochd. Selon des témoins, un agent a permis aux agresseurs de prendre la fuite avec la voiture de la victime en leur soulevant la barrière. Ceci alors que la jeune femme criait de toutes ses forces demandant de l’aide, tout en essayant de fuir ses agresseurs qui la retenaient dans sa voiture.

Dans une capture d’écran d’une vidéo enregistrée par les caméras de surveillance, on pouvait voir l’agent de sécurité indifférent devant une scène surréaliste où la femme résistait à ses agresseurs, tentant de les fuir, les jambes en dehors de la fenêtre de sa voiture, les suppliant de prendre la voiture et de l’épargner.

Articles similaires