CHOCS SYSTÉMIQUES EN AVALANCHE

RAPPORT DU FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL (WEF) SUR LES RISQUES DE LA PANDÉMIE COVID-19

À cause de l’impact économique et social de la pandémie du covid-19, plus de 500 millions de personnes dans le monde risquent de vivre dans la pauvreté.

La société mondiale doit faire face à toute une série de chocs systémiques, aussi bien sur le plan social, économique, environnemental et technologique. C’est ce qui ressort du rapport du Forum économique mondial (WEF), publié en mai 2020. Ce dernier rapport, intitulé «Aperçu des risques du Covid-19: une première cartographie et ses implications» dresse une cartographie des risques.

Ce rapport réunit les points de vue de près de 350 spécialistes du risque qui ont été invités à s’intéresser aux 18 prochains mois et à classer leurs plus grandes préoccupations en termes de probabilité et d’impact pour le monde et pour les entreprises. En examinant les interconnexions entre les risques, le rapport appelle également les dirigeants à combattre dès maintenant une avalanche de chocs systémiques futurs. Ils citent ainsi la crise climatique, les turbulences géopolitiques, les inégalités croissantes et les problèmes de santé mentale des populations. Sans oublier les lacunes de la gouvernance technologique et les systèmes de santé sous pression continue.

Risques environnementaux
À travers la numérisation accélérée de l’économie pendant cette pandémie, les cyberattaques et la fraude aux données sont également des menaces majeures. Le rapport renforce les appels lancés dans le Global Risks Report 2020, où les risques environnementaux ont été classés parmi les cinq principaux risques mondiaux au cours de la prochaine décennie. Il a également mis en garde contre l’immense pression que subiraient les systèmes de santé. Les retombées économiques immédiates du Covid-19 prédominent dans la perception des risques pour les firmes. La détresse économique et le mécontentement social augmenteront au cours des prochains mois. Là encore, c’est une autre perception et préoccupation qui inquiètent le monde industriel.

Cette situation incite les dirigeants, les entreprises et les décideurs politiques du monde à collaborer pour gérer les retombées de la pandémie. D’autant plus que plusieurs sites de production ont été mis à l’arrêt et des opérations de sauvetage massives dans le monde entier ont vu le jour. À mesure que les économies redémarrent, secteurs et industriels s’organisent, mais sans cacher leurs craintes à propos d’une récession prolongée.

Ce qui n’empêche pas les décideurs d’intégrer une plus grande égalité et durabilité sociales dans la reprise. Ce qui déclencherait une nouvelle ère de prospérité. Une thématique largement développée dans l’autre publication: «Défis et opportunités dans un monde post-Covid-19». «La crise a dévasté des vies et des moyens d’existence. Elle a déclenché une crise économique aux implications profondes et a révélé les insuffisances du passé. En plus de gérer l’impact immédiat de la pandémie, les dirigeants doivent travailler ensemble et avec tous les secteurs de la société pour s’attaquer aux risques connus émergents et renforcer la résilience contre ceux que l’on ne connaît pas encore », a indiqué Saadia Zahidi, directrice générale au Forum économique mondial. «Nous avons maintenant une occasion unique d’utiliser cette crise pour faire les choses différemment et reconstruire de meilleures économies plus durables, résilientes et inclusives…», souligne t-elle.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger