"Le Chemin des possibles", le récit autobiographique de Saloua Karkri Belkeziz

Animée par la volonté de transmettre et d’inspirer, Saloua Karkri Belkeziz livre, dans «Le Chemin des possibles», son itinéraire à travers les grands changements politiques et économiques qu’a connus le Maroc depuis trois décennies.

Saloua Karkri Belkeziz livre dans cette autobiographie son histoire de femme, de chef d’entreprise, de députée et de mère. À l’heure où le Maroc tente de mobiliser de plus en plus d’énergies entrepreneuriales, cet ouvrage se présente comme une invitation à oser, à entreprendre, à construire…

«Issue de famille modeste originaire du nord du Maroc, rien ne me prédestinait, à devenir, à la fois, chef d’entreprise, présidente de l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM) puis de la Fédération marocaine des technologies de l’information et de l’offshoring (APEBI), députée et maman de trois enfants. Ces rôles se sont pourtant imbriqués les uns dans les autres pour façonner ma vie de manière plutôt harmonieuse, n’empêchant pas de nombreuses embûches de se dresser sur mon chemin», dit-elle en substance.

Et d’ajouter: «guidée par des convictions profondes et une forte détermination, je me suis battue pour me faire une place et ai dû lutter contre la maladie qui me frappa en pleine ascension professionnelle. J’ai ouvert les bras aux nouvelles rencontres, forcé des portes qui semblaient fermées, provoqué la chance et le hasard pour qu’ils deviennent mes meilleurs alliés car je suis convaincue que chaque petite opportunité peut porter les prémices d’une grande aventure».

Animée par la volonté de transmettre et d’inspirer, Saloua Karkri Belkeziz livre, ainsi, dans «Le Chemin des possibles», son itinéraire à travers les grands changements politiques et économiques qu’a connus le Maroc depuis trois décennies. Le souhait de cette battante hors-pair, n’est ni moins ni plus, que de le faire résonner dans la tête des femmes, des jeunes, des entrepreneur(e)s et de tous les citoyennes et citoyens voulant apporter une pierre à l’édifice de la société marocaine.

Pour Ahmed Réda Chami, le Président du Conseil Économique, Social et Environnemental, qui a signé la préface de cet ouvrage, «Le Chemin des possibles» est plus que le parcours d’une femme qui a réussi, il abonde en enseignements pour les futures leaders amenées à porter les couleurs d’un Maroc dynamique, égalitaire et riche de ses femmes.

Il est «un message d’espoir aux femmes, aux jeunes et plus généralement aux citoyens anonymes qui rêvent de réussir au Maroc par leurs propres mérites. Le Maroc de demain ne peut se construire sans ces citoyens engagés, activement inscrits dans le plein exercice de leurs droits et respectueux et de leurs devoirs civiques».