Chariot Energy exploite le gazoduc Maghreb-Europe pour livrer du gaz de Larache

Après plusieurs explorations ayant permis la découverte de nouveaux réservoirs de gaz au large de Larache, la compagnie britannique Chariot Energy vient de signer un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), permettant l’exploitation du tronçon marocain du Gazoduc Maghreb-Europe, à l’arrêt depuis le 31 octobre 2021 (à la suite de la décision du pouvoir algérien de ne pas renouveler l’accord gazier avec le Maroc).

Dans un communiqué rendu public mercredi 7 septembre 2022, la société d’énergie de transition axée sur l’Afrique Chariot Energy a annoncé la nouvelle tout en précisant que l’accord signé avec l’ONHYM permettra à la compagnie de transporter, via le GME, le gaz produit par le projet Anchois, situé au large de Larache, vers différents acheteurs potentiels.

À ce sujet, le directeur de la filiale marocaine de la compagnie, Pierre Raillard, affirme que la signature de cet accord avec l’ONHYM concernant le raccordement au GME permettra à Chariot de se rapprocher de la livraison du premier gaz du champ gazier d’Anchois à des clients potentiels.

Pour rappel, en juillet, Chariot insistait sur la priorité accordée à la demande croissante du marché intérieur marocain et en fournissant potentiellement un surplus de gaz à l’Europe.

M. K.

Articles similaires